Le cheval de Jeanne d’Arc est un pur sang arabe: la fachosphère crie au scandale !

Nouvelle polémique autour de Jeanne d’Arc et de la reconstitution de l’épopée de 1429, qui a lieu chaque année à Orléans, notamment le 8 mai. Tout est parti d’une indiscrétion du magazine en ligne Equi.fr qui a révélé mercredi sur son site que le cheval qui jouera le destrier de Jeanne d’Arc dans les rues de la ville, est un pur sang arabe.

Youssef, le pur sang arabe incriminé.

L’information a été confirmée par les animateurs du domaine équestre Pierre-de-France à Sandillon (près d’Orléans), où le cheval a été élevé. « Après une Jeanne d’Arc métis, un cheval d’origine arabe, mais où va l’histoire de France ?»,  écrit le site identitaire « France Pure Race » qui s’insurge contre ce choix. Il y a quelques semaines la présentation de la Jeanne 2018, une jeune fille d’origine béninoise et polonaise, avait donné lieu à des insultes racistes sur internet.

« Le cheval de Jeanne est choisi chaque année selon une série de critères et celui de cette année, Youssef, y a pleinement satisfait », répond Bénédicte Baranger la présidente d’Orléans-Jeanne d’Arc. « Nous n’exigeons pas que le cheval soit né à Orléans mais qu’il ait été élevé dans une écurie du Loiret ». C’est le cas de Youssef, originaire de Tanger mais qui est arrivé à deux ans aux écuries de Sandillon . L’un des critères exigés de la monture johannique concerne ses facultés à résister sans s’emballer au brouhaha ambiant, aux cris, aux musiques qui accompagnent le défilé. « Tout petit Youssef a participé à des fantasias sur les plages proches de Tanger pour les touristes », raconte le responsable du  club d’équitation.  Or, lors de ses cavalcades spectaculaires les cavaliers tirent des coups de feu en l’air, une excellente préparation aux fêtes johanniques.

« Nous avons suffisamment de chevaux de race français, le Percheron, le Comtois, le cheval d’Auvergne, le Boulonnais, le Castillonnais, le Cob normand,  pour  ne pas aller chercher des chevaux d’origine étrangère, surtout arabe », lance l’un des fondateurs du site France Pure Race, Eude de Gros Sabot qui crie au “scandale“. En fait, des investigations menées par la rédaction  de Magcentre démontrent que le cheval de Jeanne 2018 serait en réalité un…Anglo-arabe. Une révélation qui devrait faire encore monter la polémique puisque, rappelons-le, le 8 mai commémore l’héroïne qui avait bouté l’Anglais hors d’Orléans.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Cheval arabe peut être et alors, une araignée, une vipère, un moustique, etc, ont-ils une religion ? C’est fini de jouer aux cons !
    1429 est une date mais aussi suite de chiffres arabes “même hindou-arabes, en souvenir du système entier de numération qu’ils ont transmis. Ici nous utilisons une graphie occidentale” (source wikipédia) ! Même si ce cheval a été baptisé “Youssef”, ce brave animal s’en fiche complètement, à ce niveau là les animaux sont supérieurs aux humains !

  2. Je plussoie aux propos de ce lecteur (ou cette lectrice) qui a réagi juste avant moi. Je suis choqué par cette polémique qui ne sert à rien. Tant que les Fêtes de Jeanne d’Arc se passent bien, là est l’essentiel. On pourra toujours se dire que cela fait près de 600 ans maintenant qu’on commémore et célèbre comme si c’était hier une victoire contre les Anglais, alors même que (malheureusement sur ce coup-là) la France est aux côtés du Royaume-Uni dans l’affaire de l’empoisonnement de Sergeï SKRIPAL et sa fille. Mais c’est une fête populaire et il convient de la conserver, quitte à la faire évoluer un peu. Quoi qu’il en soit, pour le coup, il est INADMISSIBLE qu’il y ait encore des attaques racistes concernant cette fête annuelle sur Orléans. Il y a nettement plus important à s’occuper que de crier au scandale simplement parce que la monture de Jeanne d’ARC ne serait pas 100% Française ! Lamentable de ces militants de la fachosphère que je désapprouve VIGOUREUSEMENT.

    Vive la paix, vive Youssef, et vive Mathilde !

  3. Ce qui est certain c’est que le racisme est un poison sous toutes ses formes. Mais là c’es tellement gros que je rajouterai bien un S supplémentaire… Poisons ? voire….

  4. J’ai hésité entre “poisson d’Avril” et “Goracentre” mais je dois me rendre à l’évidence, cet article se veut des plus sérieux. Si l’information originelle ne mérite même pas que l’on s’y arrête, le crédit que vous y apportez est est d’une stupidité abyssale. Il nous aura au moins permis d’apprendre que le Comité Miss Jeanne n’exige pas « que le cheval soit né à Orléans mais qu’il ait été élevé dans une écurie du Loiret ». Mais pas qu’il soit Scout d’Europe ? Dans quel monde vivons-nous à Orléans …?

  5. Que dirait la fachosphère si, en souvenir de l’évêque de Rouen, on avait choisi comme monture un …phacochère….
    GARDON-nous de commentaires: cela n’empêchera pas Jeanne d’en BROCHET quelques anglais au bout de sa PERCHE.

  6. “Eude de Gros Sabot”. Chapeau Christian ! Il fallait la trouver, celle là !
    Quant au papier, il se déguste avec autant de plaisir que les chocolats de Pâques, surtout un 1er avril !
    P.S. Dingue de lire les commentaires de certains lecteurs sérieux… comme des Papes !

    • Mouais je me suis fait avoir, mais je ne me sens pas ridicule.
      Ridicules les moqueurs en cette période tourmentée, le 23 mars, un terroriste d’origine marocaine, comme le soit disant cheval de Jeanne (Tanger), tuait et blessait plusieurs personnes, le même jour une brave femme de 70 ans était assassinée. Il y avait d’autres sujets (que de mettre en avant un cheval arabe) pour blaguer et il fallait surtout éviter de mettre Jeanne encore en scène !
      Qui est le plus idiot, moi assurément ; mais aussi l’auteur de ce billet (que l’ai lu trop succinctement, je le reconnais) ou encore ceux à qui, ils en faut si peu !
      C’est bien de faire partie des rieurs, mais finalement qui sont les benêts ?

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail