Blois : le sous-marin Le Terrible va remonter la Loire et accostera au port de la Creusille

On sait depuis le vote par le Conseil départemental le 19 mars dernier que le Loir-et-Cher va parrainer le SNLE Le Terrible. L’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la Marine, viendra en personne à Blois à bord du Terrible officialiser la signature de ce parrainage, en lien avec l’Association des Villes marraines. Le SNLE va donc remonter la Loire, jusqu’au port de la Creusille, où il fera escale quelques jours avec son équipage.

Le port de la Creusille, à Blois.

Le président du Département et le maire de Blois vont pouvoir astiquer boutons de guêtres et galons ! Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Terrible, dont le Loir-et-Cher vient de voter le parrainage, va parader dans les eaux de la Loire, remontant de Saint-Nazaire, puis il accostera pour une escale de quelques jours au port de la Creusille. L’information nous a été confirmée le 31 mars dans la soirée par le président du Conseil départemental lui-même. « C’est une grande chance que la cérémonie, dont nous avons évoqué la tenue lors de la session du 19 mars dernier, se déroule de cette manière. Ça va être un moment terrible, si j’ose le dire ainsi ! » se réjouit Nicolas Perruchot en se remémorant son année de service national. « Je n’étais pas dans la marine, mais j’en ai toujours rêvé, voir ce sous-marin accoster dans la ville où je fus maire, c’est énorme » poursuit-il.

(c) Marine nationale

Le maire de Blois Mrc Gricourt, fils de militaire, est également très satisfait de cette proposition du chef d’état-major de la Marine nationale. « Tout ce qui peut renforcer l’attractivité de la ville de Blois est bon à prendre », indique-t-il songeant déjà à l’organisation d’une fête au port de la Creusille avec les officiers, officiers mariniers et les matelots. « Je vais rapidement consulter les services pour savoir si l’on pourrait faire creuser un canal sur l’axe rue Denis-Papin – rue Porte-Côté pour que le Terrible parade aussi au milieu des commerces du centre-ville » s’enthousiasme-t-il, “peut-être même jusqu’au chevet de l’église Saint-Vincent…”.

Demeure la question que tout le monde se pose : le niveau de la Loire sera-t-il suffisant pour que le SNLE de 138 mètres pour 14.200 tonnes puisse remonter le fleuve royal, de l’estuaire de Saint-Nazaire jusqu’à Blois ? Interrogé en exclusivité par Magcentre.fr, le capitaine de vaisseau Kousteau, commandant du Terrible, est très clair, et rassurant : « Notre immersion maximale est en effet de 300 mètres, mais qui peut le plus peut aussi le moins. Stratégiquement, le SNLE peut se contenter de très peu d’eau pour naviguer. Les pluies récentes plus la fonte des neiges vont offrir un niveau à priori suffisant pour effectuer cette formidable remontée ». Comme on dit sur la base de l’île Longue : « tout ce qui n’est pas expressément autorisé est formellement interdit », ça devrait donc passer.

Les saumons sont donc prévenus : ils ne seront pas les seuls gros poissons à remonter la Loire à partir du mois d’avril.

Pierre-Yves Silure

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Encore heureux qu’il ne remonte pas jusqu’à Orléans. Sinon, la rumeur de 1969 aurait ressurgi.
    On se souvient, du moins les anciens Orléanais, qu’un sous-marin était stationné près des quais, en eau profonde, et que des jeunes femmes y étaient retenues prisonnières.

    • Ben oui, on s’en souvient. C’est d’ailleurs ce qui fait que cette information exclusive n’est pas la meilleure des quatre de ce 1er avril, sauf, peut-être, les noms de Kousteau et de Pierre-Yves Silure et la citation “tout ce qui n’est pas expressément autorisé est formellement interdit”. Par exemple les saumons d’avril ?

  2. Attendu fin novembre sur le lac Leman pour des exercices de defense commune avec la Suisse.

  3. On raconte aussi que Blois pourrait devenir un port militaire si le réchauffement climatique s’accélère avec la montée des eaux de l’océan.

  4. Cher sous marin, vivement que tu arrives à Blois j’ai trop hâte de montrer à bord. Je suis même prêt à m’embarquer pour vivre de grande aventure sur le plus grand fleuve Royal. D’ailleurs quoi de plus beau qu’un sous-marin sur le plus beau fleuve de France. Merci pour cette merveilleuse aventure.

  5. Beau poisson d’Avril.
    Pour information,un sous marin nucléaire type SNLE, ne fait jamais d’escale , non jamais…
    ni en France ni dans le reste du monde.
    C’était vraiment un beau poisson d’Avril…

  6. Pour un gros poisson… c’est un gros poisson qu’un SNLE et en plus il est TERRIBLE ce poisson d’avril.Mais bien vu quand même. Et vive la sous marinade.
    Boone soirée.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail