Les métropoles téléphériques dos à dos : match nul USO-Stade brestois 1-1

Après deux lourdes défaites contre Nîmes puis à Lorient, il était temps de réagir pour des Orléanais proches du maintien, petit pas pour le club, grand pour la métropole jardin.

L’entrée des joueurs vendredi au stade de La Source.

Paris-Brest sur Loire à déguster

 Et dès la 5e, après une situation dangereuse devant le but de Gallon, un superbe contre mené par Gomis rebondit sur un centre en retrait de Pinaud victorieusement repris par Gomis pour l’ouverture du score : 1-0 pour l’USO !

Brest réagit d’abord sur coup franc, puis sur des relances catastrophiques d’un Bouby ce soir très mal inspiré. Les Bretons monopolisent le ballon, mais sont trop maladroits pour inquiéter Gallon et arriver à bon port.

En revanche à la 20e, l’USO manœuvre bien et Gomis place une tête au ras de la lucarne, après un premier tir contré de Ziani.

Pire, encore plus rageant et sans conteste le tournant du match, à la 24e Ziani régale avec un petit pont et une passe décisive à Pinaud qui, trop collectif, préfère tenter de donner à Demoncy plutôt que de marquer dans le but qui lui tendait les bras ! Le break s’offrait aux Orléanais…

À la 28e Ziani récidive mais dévisse sa frappe et la chance des locaux est passé.

Le tonnerre de Brest en réplique

Enfin à la 36e, Gallon trouve à s’employer pour détourner sur sa ligne une tête piquée brestoise. Mais à la 38e, il ne peut rien sur un une-deux qui permet à Berthomier d’égaliser : 1-1.

L’USO semble tétanisée et concède à nouveau un coup franc dangereux aux 18 m à la 42e.

Les joueurs orléanais reviennent avec de bien meilleures intentions et Cissokho raté de peu le cadre à la 47e. Seidou, intenable ce soir, multiplie les déboulés sur l’aile gauche, mais ses beaux centres fuyants ne trouvent personne, et il faut un magnifique sauvetage défensif de Cambon pour éviter le pire sur le contre brestois.

Brest marque même à la 59e sur un beau mouvement mais le but est refusé pour hors-jeu.

 

Le Finistère justifie les moyens, un point, c’est tout

 

À la 62e un beau centre de Ziani trouve la tête de Seidou, contré in extremis. D’Arpino cède sa place à N’Goma pour les 20 dernières minutes, puis Poha remplace Cissokho. Les deux nouveaux apportent du sang neuf et combinent bien devant les près de 4 000 spectateurs ravis du spectacle, mais pas rassurés. Seidou régale et Gomis remise au point de penalty pour…personne.

À la 85e Cambon place une tête sur corner, mais au-dessus.

Ziani continue de distiller des caviars. Poha a encore la balle de match, mais bien captée par le portier finistérien à la 90e. Il n’y a pas de temps additionnel, mais chacun a le sentiment que cette équipe d’Orléans a un potentiel qui mérite une saison additionnelle en ligue 2. Il ne lui manque plus que 3 dominos.

Paul Jozet

USOrléans et Stade brestois 1-1.

Buteurs : Gomis (5ème) pour Orléans ; Berthomier (38ème) pour Brest

Composition de l’USO : Gallon – Pinaud, Monfray, Cambon (c), Seidou – Demoncy, Bouby, D’Arpino (N’Goma, 68ème) – Ziani (c), Gomis, Cissokho (Poha, 79ème).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.