Papion, l’Orléanais au chocolat, à croquer absolument

C’est le chocolatier le plus en vogue de la place d’Orléans. Et pour cause ! Chez Sébastien Papion, le chocolat a ses lettres de noblesse. Plus qu’une douceur, c’est un véritable cru où derrière chaque bouchée s’expriment la finesse d’un savoir-faire, la saveur des terroirs et l’audace de la créativité. Portrait d’un gourmet pas gourmand de chocolat !

À quoi reconnait-on une bonne Maison ? À la queue sur le trottoir, non ? Et bien depuis quelques années, rue Jeanne d’Arc à Orléans, celle devant la boutique de Sébastien Papion s’allonge, s’allonge… Tout comme son chiffre d’affaires passé de 170 000 € en 2005 à plus de 1 M€ aujourd’hui avec deux boutiques et des concurrents tout autour ! Son secret ? Être unique ! Un point d’honneur que met Sébastien Papion dès lors qu’il reprend La Duchesse Anne, rue Bannier, en 2005, après des années parisiennes chez Maiffret aux Champs Élysées puis au Bonbon Royal dans le 17e. “On s’interdit de faire ce que les autres font” revendique le chocolatier, pithivérien d’origine, 40 ans tout juste. “Toutes nos créations sont uniques car nous créons nos moules nous-mêmes”. Ainsi les stars de Pâques sont d’incroyables animaux d’un réalisme « fondant » : de la chouette au clair de lune au lapin dans sa carotte, en passant par le cochon dans son œuf rose, la poule et son œuf au plat ou encore à la marmotte mais pas celle qui met le chocolat dans le papier d’alu comme dans la pub ! Le tout au détail près !

Des fontaines de chocolat uniques

Certes il y aussi le coffret Couleurs de Loire qu’il lance en 2010, ces bonbons de chocolat associés aux produits du Val de Loire « des meilleurs producteurs locaux » (ganaches au miel de Sologne, caramels à la poire d’Olivet et aux framboises et vinaigre d’Orléans), la cathédrale d’Orléans miniature, « ‘trésor’ au chocolat noir fourré praliné qui vend virtuellement la région depuis 2015 », et l’assortiment de 55 variétés de bonbons de chocoalt et ses 28 pralinés différents (pistache de Sicile, noix de pécan, noix de cajou, noisette, cacahouète, romarin, lavande…), mais Sébastien Papion c’est cette innovation de 2016, à l’époque unique en France : son mur végétal et ses fontaines de pâtes à tartiner aux effluves provoquantes. « Je voulais que les gens puissent faire ‘waouh !’ en rentrant dans la boutique ! Ce mur végétal transpire mon univers : rue Jeanne d’Arc, c’est moi ! » Avec ce mur inspiré du film Charlie et la Chocolaterie, au milieu duquel coule du chococlat, Sébatien Papion s’est fabriqué une identité : celle de son rapport étroit à la nature et dont il s’inspire. Un nouveau concept qui fera mouche passant de 400 kg de pâte vendue par an jusqu’en 2015 à 4 tonnes aujourd’hui ! 

Les meilleures noisettes

Il faut dire que cette pâte à tartiner est fabriquée avec les meilleures noisettes du monde : celles du Piemont (IGP). À se pâmer tout comme l’ensemble des créations 100% naturel et sans cesse renouvelées (12 t. à 15 t. par an, hors pics de Noël et Pâques) et dont la base provient d’un couverturier d’Avignon « avec lequel nous avons un contrat d’exclusivité ! » Pas étonnant donc que Sébastien papion soir entré en 2010 dans le top 50 des meilleurs chocolatiers au Gault et Millau. « C’est un luxe de venir chez moi, mais un luxe abordable. Nous avons certes bonne presse aujourd’hui, mais il faut savoir garder la tête froide et toujours savoir se remettre en question ». Ainsi, à la rentrée, l’identité visuelle de la marque Papion évoluera, deux nouveaux monuments à croquer sortiront, parallèlement à un projet d’agrandissement avec l’implantation d’une nouvelle unité de production en périphérie d’Orléans. En attendant Sébastien Papion – dont on peut écouter les chroniques gastronomiques depuis 13 ans sur France Bleu Orléans, son autre passion ! – aura déjà mûri sa prochaine saison comme un couturier sa nouvelle collection. « Ce qui me fait peur c’est le jour où je me dirai que j’ai fait le tour ! » À nous aussi…

Estelle Boutheloup

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Ou de l’information tout simplement. Il est quand même très bon le Papion!!!

Les commentaires pour cet article sont clos.