C. Génial : les collégiens de Centre-Val de Loire présentent leurs projets scientifiques

13 groupes de collégiens sont venus présenter leur projet scientifique le 4 avril dernier au CNRS d’Orléans, dans le cadre du concours C. Génial. C’est le projet de « traducteur braille » du collège Jules Verne de Bourges (18) qui a été désigné pour représenter l’académie lors de la finale nationale du concours.

Les chercheurs ont-ils pris un coup de jeune ? Une cinquantaine de collégiens de toute l’académie Orléans-Tours sont venus le 4 avril à la délégation régionale du CNRS, à Orléans-La Source, diminuant pour la journée la moyenne d’âge des scientifiques sur place. Car, ils ont beaux être âgés entre douze et quinze, ils n’en sont pas moins initiés à la démarche scientifique.

Aider les aveugles à lire leur SMS

Ces collégiens sont en effet venus présenter leur projet scientifique lors de la finale académique du concours C. Génial. Parmi les 13 groupes provenant de l’ensemble du Centre-Val de Loire, c’est le projet de « traducteur braille », mis en place par les élèves du collège Jules Verne de Bourges (18), qui a su séduire les membres du Jury, constitué de chercheurs mais aussi de non-spécialistes. Ce « traducteur braille » est un système qui permettrait aux aveugles et aux malvoyants de lire leur SMS.

Le dispositif prend la forme d’un boîtier composé de six tiges, qui montent et descendent par un système de pignons déplacés par un moteur. Ces six tiges, selon leurs positions haute ou basse, peuvent ainsi restituer l’intégralité de l’alphabet braille. Ce boîtier est connecté au smartphone via bluetooth. Les élèves ont par la suite développé une application pouvant lire un caractère (lettre, chiffre ou signe de ponctuation) sur le smartphone et le traduire sur le bloc en positionnant les six tiges de manière appropriée.

Présentation du “traducteur braille” par les élèves du collège Jules Verne de Bourge

En rapportant le 1er prix du concours, les élèves du collège Jules Verne représenteront l’académie Orléans-Tours lors de la finale nationale du concours C. Géniale, qui aura lieu cette année à Toulouse dans le cadre de la 8ème édition Euroscience Open Forum.

Abri d’urgence, mini-entreprise & écoquartier

L’abri d’urgence du collège Rosa Parks, Châteauroux

Parmi les projets qui n’ont pas été retenus, on retiendra par exemple « l’abri d’urgence » des élèves du collège Rosa Parks de Châteauroux (36). Des abris, rapides à monter et à démonter et facilement transportables, qui seraient mis à disposition des populations victimes de catastrophes climatiques. Il suffirait de quelques heures pour monter ces logements, qui disposent de lits pour 4 personnes, ainsi que d’eau courante (obtenue par citerne) et d’électricité (grâce à des panneaux solaires sur le toit).

Autre projet, celui du collège Dunois, à Orléans (45), dont des élèves de troisième ont monté une mini-entreprise MDResearch proposant la mise en ligne d’album photo numérique, auquel on pourrait accéder depuis n’importe quel smartphone en taguant une puce électronique. Un moyen de faire des économies de papier, mais aussi un projet « très formateur pour les jeunes » selon Hamid El Gazri, enseignant au collège Dunois qui encadre les mini-entrepreneurs.

Notons également l’éco-quartier des collégiens de Sainte-Marie, à Chartres (28). Ces derniers ont présenté une maquette de ce qu’ils imaginent être un quartier durable et autonome idéal, qui réponde aux 17 Objectifs de Développement Durable. On  y  trouve des toits dotés de panneaux solaires, des citernes pour récupérer les eaux de pluie, des ruches ou encore un potager collectif. Un projet qui a permis de « mettre l’ensemble de nos connaissances en pratique » explique Victor, en 3e, en présentant sa maquette.

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail