De nouveaux panneaux touristiques le long de l’A20

Les abords de l’autoroute A20, dans le Cher et l’Indre, retrouvent couleurs et images avec l’installation de panneaux pour annoncer les sorties vers des sites touristiques. Les précédents affichages avaient été retirés en 2015 en raison d’un contentieux avec leur designer.

D’ici les grandes vacances, ces nouveaux panneaux signalétiques habilleront les abords de l’autoroute A20, qui relie Vierzon (Cher) à Montauban (Tarn-et-Garonne). En Centre-Val de Loire, trente-deux vont reprendre place dans l’Indre et treize dans le Cher. Château de Valençay, canal du Berry, musée de l’hospice Saint-Roch à Issoudun, musée archéologique d’Argentomagus, parc de la Brenne et fromages de chèvre… Dans des dégradés de beige et marron, le code couleur obligatoire, les mérites du patrimoine architectural, gastronomique et naturel du Berry seront vantés sur près de 20 m2 de surface à chaque fois. De quoi redonner une visibilité sur l’identité et les attraits du territoire aux automobilistes.

La traversée de l’Occitane, un désert

Les différents partenaires devant les nouveaux panneaux.

Car c’est bien cet élément qui faisait défaut depuis de quelques années, à tel point qu’élus et responsables du tourisme décrivaient la traversée de l’Occitane comme devenu celle d’un désert. Aucun signe auquel se rattacher depuis que les panneaux promotionnels précédents avaient été enlevés en 2015, à la suite d’un litige avec la graphiste orléanaise qui en avait assuré la réalisation sur la question des droits de propriété intellectuelle. A l’époque, quatre-vingt-sept mobiliers avaient été retirés entre Vierzon et Brive, les pylônes servant de supports laissés sur place dans l’attente… 

Dans l’Indre et le Cher, elle ne sera plus très longue. « Nous sommes en train de faire la programmation. La pose des panneaux devrait débuter début mai et durer environ trois semaines. Pour chaque élément, il faut compter une demi-journée de travail » explique Florence Tibi, responsable du service autoroutier à la DIR (direction interdépartementale des routes) Centre-Ouest. Jeudi matin, à la préfecture de l’Indre, elle était présente aux côtés d’autres techniciens, élus et professionnels du tourisme. Après des mois de travail, ils présentaient leurs nouveaux designs.

Même si l’impact de leur absence sur la fréquentation touristique était difficilement quantifiable, c’est bien un soulagement qui s’est exprimé du côté des professionnels du secteur. L’autoroute compte environ 30 000 véhicules par jour, avec des variations en fonction des lieux et des dates. En période estivale, la fréquentation peut monter jusqu’à 65 000 passages. « Quand les touristes traversaient la région sans panneaux, on ne pouvait pas susciter de réactions, donner l’envie de s’arrêter pour voir, faitremarquer Marc Fleuret, président de l’agence départementale du tourisme de l’Indre. On espère que ça provoquera un déclic pour des automobilistes, soit de s’arrêter sur le moment, soit de revenir. » Second intérêt : rappeler aux locaux les atouts de leur territoire et les pousser à en devenir de fervents ambassadeurs. Ainsi, les lauréats répondent à des critères précis, pas de site privés, lieux ouverts toute l’année…

 

Un cabinet de design parisien

L’Etat a pris en charge le graphisme des panneaux et leur installation pour un montant de 400 000 €. Le reste à charge, 140 000 €, doit permettre de financer les panneaux eux-mêmes et devait normalement reposer sur les communes que les panneaux vantent, mais le conseil départemental et le conseil régional auraient décidé de prendre à leur charge ses frais, chacun à hauteur de 50 %. Un vote dans les jours prochains doit valider ce choix.

Quant au design, le cabinet parisien la Fabrique Créative et son équipe, choisi par les services de la DIR Centre Ouest, s’est chargé d’assurer la conception graphique. Ces nouvelles images auront un statut juridique différent des premiers panneaux. « Cette fois-ci, on a pris les devants pour ne pas risquer un nouveau contentieux dans quelques années. » a conclu le préfet Seymour Morsy. Elles seront propriétés intellectuelles à garanti illimité pour l’Etat.

Morgane Thimel.

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail