Cent MOF et un député du Loiret en colère devant l’Assemblée nationale mardi

Les MOF sont en colère et ils vont le faire savoir dès ce mardi devant l’Assemblée nationale. A leur côté, le député du Loiret Richard Ramos, (Modem), organisateur de cette manifestation pacifique, connu pour ses combats contre la malbouffe, en préambule à une question qu’il posera mercredi au ministre de l’Education Nationale.

Les MOF ce sont les Meilleurs Ouvriers de France qui excellent dans leur domaine, c’est en particulier le cas en matière de restauration. Paul Bocuse qui vient de disparaître avait en son temps reçu cette distinction. “Le concours de MOF reflète l’excellence de l’apprentissage français. Ne laissons pas quelques technocrates desservir cette reconnaissance mondiale”, lance Richard Ramos qui avait été apostrophé par le président de la classe MOF fromager, Christian Janier au dernier Salon de l’Agriculture. Depuis qu’il existe ce concours des MOF était organisé par les branches professionnelles. Or le loup est entré dans la bergerie avec l’arrivée de financements de la grande distribution dans les concours de MOF, comme celle de Métro, ainsi que dans les jurys des concours. 

Mardi après-midi, plus d’une centaine de Meilleurs Ouvriers, surtout ceux de la restauration et de l’alimentation, vont donc se rassembler devant l’Assemblée pour dénoncer  ce qu’ils estiment être “illégal”, c’est-à-dire “que des financeurs privés s’invitent à un concours d’Etat et se permettent d’évincer les professionnels, garants du niveau et de la respectabilité du concours”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.