Cléry-Saint-André : le recteur de la basilique mis en examen pour agression sexuelle sur mineurs

Cléry-Saint-André et sa basilique

Visé par deux plaintes et suspendu de toutes fonctions sacerdotales depuis fin mars par l’évêque d’Orléans Mgr Jacques Blaquart, le recteur de la basilique de Cléry-Saint-André a été mis en examen vendredi 13 avril pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans.

Il était en garde à vue depuis trois jours dans les locaux de la brigade de recherche de la gendarmerie d’Orléans. Il a reconnue les faits devant un juge d’instruction. Il avait auparavant nié l’intégralité des accusations portées contre lui. Ce prêtre de 58 ans est désormais placé sous contrôle judiciaire et est interdit de séjour dans le Centre-Val de Loire et en Bretagne, où se sont déroulés les faits entre 1994 et 2000. Une autre plainte arrivée à la suite d’un témoignage fin mars dernier fait état de faits  de viol remontant au début des années 80 lors d’un camp dans le Morbihan, lorsque le prêtre était séminariste. Mais cette plainte a été déboutée, les faits étant prescrits, car ayant eu lieu plus de 20 ans après la majorité de la victime (précision du procureur de la République d’Orléans Nicolas Bessone). 

L’enquête et les investigations vont se poursuivre, à la recherche notamment d’autres éventuelles  personnes victimes elles aussi du prêtre mis en examen. 

Fin mars, l’évêque d’Orléans avait indiqué devant les médias locaux – dont Magcentre.fr – vouloir faire “toute la vérité même si elle fait mal”, pour lutter contre ce “fléau de la pédophilie”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. S’il est coupable, c’est ce que j’appelle sans détour un “fumier” car il tout souillé, surtout l’innocence !
    Catholique croyant mais peu pratiquant, je crains pour mes petits enfants qui pourraient être victime de ce genre d’individu. On y croit, on fait confiance et on doit traîner un boulet toute sa vie à cause de ce genre de type. Seulement, les enfants qui suivent un enseignement religieux catholique sont victimes de ces vicieux et pervers là !
    Je préviens les prêtres et autres ecclésiastiques de cet acabit que je règlerai le problème “cum baseball vespertilio”. Peu m’importe les conséquences juridiques et “sine metu Dei iudicium”. Amen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail