Le collectif « Stop aux paradis fiscaux 45 » interpelle cinq députés du Loiret

Suite aux révélations des « Paradises papers » en septembre dernier, le collectif loirétain « Stop aux paradis fiscaux 45 », déclinaison d’une organisation plus large au niveau national, a décidé tout au long de l’automne de contacter cinq députés du Loiret pour leur soumettre cinq mesures prioritaires pour lutter contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux. Tous ont répondu, sauf une (et le député de la 4e circonscription, l’élection de JP Door étant en cours d’invalidation à ce moment-là).

« Vous avez bien entendu pris connaissance du nouveau scandale des “Paradise Papers”, qui fait suite aux “Panama Papers” et de bien d’autres révélations qui révoltent les citoyens et – nous l’espérons- vous choquent tout autant. Aussi, nous, Collectif “Stop Paradis Fiscaux 45”, vous proposons de vous rencontrer pour échanger sur ces dérives et attirer votre attention sur les solutions que nos associations préconisent ». C’est ainsi que débutait le courrier envoyé en novembre dernier aux cinq des six députés du Loiret [Caroline Janvier, Stéphanie Rist (LREM), Richard Ramos (MoDem), Claude de Ganay, Marianne Dubois (L.R)]. « Nous avons été agréablement surpris par l’accueil réservé par les députés à notre interpellation » assure Jean-Christophe Bellouard, du collectif « Stop aux paradis fiscaux 45 ». Hormis Stéphanie Rist qui a envoyé son assistant parlementaire et Marianne Dubois, qui a bottée en touche annulant la rencontre au dernier moment et la remettant à plus tard (à ce jour elle n’a toujours pas répondu Ndlr), les autres députés se sont prêtés à l’exercice en direct (1).

600 contrôleurs pour les chômeurs, combien pour l’évasion fiscale ?

Fin du secret des comptes des multinationales ; fin du secret touchant les bénéfices effectifs des sociétés écrans ; pas de traitement de faveur pour les évadés fiscaux ; mettre un terme à la concurrence fiscale ; associer les pays pauvres à la réforme du système fiscal international : les questions étaient directes et sans détour. Mais ça n’est pas la première fois que le collectif « Stop aux paradis fiscaux 45 » interpelle des politiques : déjà en 2015, pendant la campagne des élections régionales, ils avaient interrogé les candidats sur la question. « François Bonneau s’était engagé à mettre en place un reporting public des entreprises qui contractent avec les collectivités. A ce jour, ça n’est pas fait » déplore, sans vraiment tomber de sa chaise, Jean-Christophe Bellouard. Mais l’espoir n’est pas mort : un rendez-vous est pris avec le 1er vice-président aux finances, le maire de Blois Marc Gricourt qui sera flanqué de Charles Fournier, conseiller régional délégué à la transition écologique et citoyenne et la coopération. « C’est une goutte d’eau dans la mer, on n’en est bien conscients, mais si personne ne bouge, rien ne bougera », poursuit-il avec une belle note de réalisme. Après 40 ans dans l’industrie, il avoue avoir « vu les travers du système, les transferts de richesses d’un pays à l’autre par le jeu de l’optimisation, par l’implantation de sociétés dans les paradis fiscaux etc. ». Rien qu’aux États-Unis, l’optimisation fiscale représenterait 250 milliards de dollars.

« On va trouver 600 contrôleurs de plus pour les chômeurs, ne peut-on pas trouver des contrôleurs des finances publiques pour faire ce travail ? » suggère-t-il. « L’impôt sur les sociétés devrait rapporter environ 70 milliards d’euros mais nous n’en sommes qu’à 30-33 milliards nets… » conclut-il, précisant que le collectif nous informera de la suite que le 1er vice-président de la Région donnera au rendez-vous du mois de mai. On a hâte.

F.Sabourin

(1) L’élection du député de la 4e circonscription faisait l’objet l’automne dernier d’un recours et l’invalidation est tombée le 18/12/2017. Jean-Pierre Door n’a donc pas répondu aux questions du collectif.

Le Collectif “Stop Paradis Fiscaux 45” regroupe cinq associations : Attac 45, CCFD-Terre Solidaire, Collectif Roosevelt Loiret, La Vie Nouvelle, Oxfam 45

Contact : stop.paradisfiscaux.45@gmail.com.

Pour en savoir plus : www.stopparadisfiscaux.fr/

 

Afficher les commentaires