Grève SNCF du 19 avril : le point de ce qui va rouler (ou pas)

19,8 % de grévistes recensés mercredi 18 avril dont 60 % de conducteurs, 51 % de contrôleurs et 23 % des aiguilleurs. Pour la première fois depuis le début du mouvement le taux est passé en dessous de la barre des 20 %. C’est aussi mercredi 18 avril que le gouvernement a annoncé l’arrêt des embauches au statut de cheminot à partir de 2020. Jeudi 19 avril, le trafic SNCF est prévu comme suit : 2 TER sur 5 ; 1 Intercités sur 4 ; 1 TGV sur 3 ; 2 Transiliens sur 5.

Avant d’espérer prendre un train, il est recommandé de se renseigner sur les sites oui.sncf.com : sncf.com ; TER-Centre-Val de Loire.com.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Les cheminots veulent nous faire croire qu’il n’ y a pas de relation entre leur statut et les nombreux déficits de la SNCF ,sachant que les 3/4 du cout réel d’un billet sont assumés par les régions ou l’état. Or un cheminot qui part à la retraite à 55 ans au lieu de 62 ans pour ceux du privé , ne va pas cotiser pendant 7 ans (62-55 =7) mais recevoir une retraite de 2500€ par mois soit 84 mois X 2500€= 210 000 € à la charge de la collectivité .A ajouter aux cotisations qu’il n’a pas assumé 600€ par mois X 84 mois= 50400 € soit un cout total de 260 000 € par individu soit ramené à 180000 employés c’est 46 milliards ou 6,5 milliards par an …tiens tiens le déficit annuel à combler avec ce statut injustifié!

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail