Et pour quelques tapis de plus…

La semaine passée, réagissant à une information d’un riverain, Magcentre rendait compte d’un débordement de la mosquée de la rue de Limare à Orléans où une dizaine de fidèles musulmans ne trouvant pas de place à l’intérieur étalèrent quelques cartons pour prier dans la rue, contrevenant ainsi évidemment à la loi républicaine.

La mosquée de la rue de Limare

Comme les sept plaies de l’Egypte, cet incident venait s’ajouter aux problèmes régulièrement dénoncés du quartier des Carmes, en cours de rénovation, avec le trafic de stupéfiants, les incivilités récurrentes, la délinquance et autre insécurité permanente ressentie par ses habitants. Et ô surprise, Magcentre a visiblement de fidèles lecteurs dans la presse parisienne puisque dès le lendemain, le journal plutôt connoté à droite, Valeurs Actuelles s’empressait de reprendre l’information publiée par Magcentre pour cette fois dresser à la grosse louche un tableau de l’islamisation envahissante d’un quartier abandonné par la ville, Valeurs Actuelles établissant comme à son habitude, un lien entre islam et délinquance urbaine

(https://www.valeursactuelles.com/societe/orleans-les-prieres-de-rue-encadrees-par-la-police-94846 )…

Capture d’écran RT

Et gâteau sous la cerise, nos “confrères” de la  chaîne de télévision Russia Today (RT), chaine d’information francophone financée par le gouvernement russe pour contrebalancer les mensonges des médias français, expédiait dès le vendredi suivant une équipe de reportage dans la jungle des Carmes pour filmer l’invasion (https://www.youtube.com/watch?v=bkwlr-PlbVE) . Si l’on peut s’interroger sur les motivations de cette chaîne russe pour ce sujet d’importance, force est de constater que l’équipe ne trouva sur place, en plus des cinq policiers municipaux délégués pour l’occasion, qu’un écriteau sur la porte de la mosquée rappelant qu’il est formellement interdit de prier dans la rue, et un imam quelque peu surpris de la soudaine notoriété de son lieu de prière devenu trop étroit pour accueillir les fidèles du centre ville d’Orléans qui par définition n’habitent pas tous le quartier de la Source avec sa rutilante mosquée ou à l’Argonne qui dispose aussi d’un lieu de prière de bonne tenue.

Au delà de cette caricature d’un soi-disant communautarisme aussitôt associé à la délinquance, ce samedi après midi, on pouvait aussi assister sur le parvis de l’église Saint Aignan à un spectacle de prières que les organisateurs, catholiques cette fois, jugèrent bon d’amplifier par une sono sur la place, sans que cela semble particulièrement émouvoir les passants. Il serait temps dans cette surenchère à la laïcité républicaine, de ne pas transformer ces débordements oratoires, certes interdits, en objet de crispation identitaire autour d’un acte qui ne constitue pas encore un délit: prier !

GP

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Mais qui a remué la … si ce n’est MagCentre ? Valeurs Actuelles, “plutôt connoté à droite …”, en êtes vous certains ? Je les pensais plutôt Modem clair …

  2. Pourquoi les journalistes ont-ils toujours une fâcheuse tendance à juger, au lieu de faire leur travail qui est celui d’ informer sans prendre parti ? la plume fait parfois plus de dégâts qu’une arme !

  3. Il y a longtemps déjà, Serge Grouard s’était battu pour la rénovation de ce quartier. C’était le meilleur moyen de mettre fin “à la merde” dans celui-ci ! Des assos, des proprios plus intéressés par le “flouze” que la sauvegarde du patrimoine et par-desssus le marché des partis de gauche lui avaient mis pas mal de battons dans les roues !
    Que de mauvaise foi, il n’y a encore pas si longtemps, était affiché en gros titres les harcèlements de rue que subissaient (et doivent encore subir) les femmes qui passaient par la rue des Carmes. Harcèlements de rue et prières de rue et trafics en tous genres, c’est un tout ! Ne voyez vous pas poindre un problème qui gangrène notre pays et bien que n’étant pas d’extrême droite je le dis, car toutes opinions politiques confondues (sauf intellos bienveillants et leurs larbins) il n’y a tout de même pas 70 % de fachos en France !

  4. Quel raccourci ? Le mélange du genre ,mettre sur le même pied ,la drogue ,le dealer et les proprios (marchand de sommeil ) et rajouter à toutes cette merde le fidèle qui ne demande rien a part implorer le pardon de son créateur ! C’est fort de café Martin ..

  5. Monsieur Martin s’il vous plaît !
    Le déroulement de l’histoire de ces dernières années me donne raison et l’amalgame, j’y ai droit !
    Ceux qui veulent défier les lois de la République Française sont à mettre dans le même panier, C’est fini ce temps là, lorsqu’ils y avaient de braves musulmans d’un côté et les délinquants de l’autre.
    Les terroristes ont prouvé que le lien est très étroit et le raccourci que vous dénoncez, c’est vous qui l’avez provoqué !
    Vous pouvez vous coucher devant Allah et implorer son pardon, ça ne me dérange pas, tant que cela est réalisé dans un lieu privé.
    A propos du créateur : la science apporte des réponses à la création et a prévu la fin de l’histoire, et peu importe le nom donné à nos Dieux, le sort sera le même pour chacun d’eux !

Les commentaires pour cet article sont clos.