Du 10 au 13 mai tous en piste et en fête à Issoudun

La vingt- quatrième édition des Fêtes de la Tour Blanche va mettre de l’animation dans les rues d’Issoudun (Indre) à 1h30 d’Orléans. Fêtes de la Tour Blanche en hommage à l’imposante tour qui domine la ville et la symbolise depuis le XIIè siècle. Des fêtes traditionnelles mais à la mode d’aujourd’hui. Issoudun n’en veut pas d’autres et s ‘y investit pleinement.

Comme l’an passé les arts de la rue seront à l’honneur mais dans une version circassienne car les disciplines et l’esthétique du cirque sont bien souvent présentes de façon plus ou moins détournée dans les arts de la rue.

Pour le prouver, dès le jeudi 10 mai, en ouverture, l’école du cirque de Bourges proposera des ateliers de découverte ou d’initiation ouverts à tous et à toutes les générations. Mais pour leur conserver leur originalité et leur convivialité le nombre de participants est limité aussi faut-il s’inscrire y compris par téléphone à l’Office du tourisme. Les Fêtes de la Tour Blanche sont aussi l’occasion de découvrir et de parcourir la ville de façon ludique. Il suffira ce même jour d’accompagner dans sa balade le collectif AOC. Leurs acrobaties et chorégraphies donneront une dimension nouvelle au bâti.

Vendredi et samedi la musique envahira les rues avec l’orchestre «  Impérial Kikiristan ». Comme dans les nombreux pays où ses musiciens sont passés, l’ambiance est garantie. Il sera difficile de ne pas se laisser entrainer dans la ronde. Vendredi à la nuit tombée le feu d’artifice en mettra plein les yeux.

Samedi et dimanche la compagnie SASEO installera son cabaret en plein air provoquant à n’en plus finir des rires. La compagnie « Seuls les Poissons » prendra le relais avec une mise en scène participative tandis que « Typhus Bronx » vous amènera dans un voyage délirant sous la conduite d’un clown caustique.

Dimanche délicieux frissons garantis avec « L’homme V » et le collectif Bibinôme. Une occasion pour les grands de retrouver leur âme d’enfant.

Jongleurs, acrobates, clowns, orchestres que du plaisir mais la fête ne serait pas complète sans dimanche à midi un pique-nique géant , façon la plus conviviale de clôturer les festivités en levant son verre de Reuilly au bonheur d’être ensemble.

Surtout ne pas oublier de rendre hommage à la reine de la fête, la Tour blanche dont la visite est gratuite jeudi, samedi et dimanche après-midi. Du haut de ses 150 marches le panorama mérite plus qu’un coup d’œil.

Hors programme

A voir et surtout à entendre, jeudi à 20h30 au Centre culturel Albert Camus, concert de David Krakauer, clarinettiste phare de la nouvelle musique klezmer.

Pour se renseigner:www.fetesdelatourblanche.org

A noter qu’à part le concert de David Krakauer, tous les spectacles sont gratuits

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.