L’ancien et l’actuel président de l’US Orléans foot comparaîtront le 21 juin devant la justice

Le 21 juin prochain l’ancien et le nouveau président de l’USO foot, Claude Fousse et Philippe Boutron, comparaîtront devant le tribunal de grande instance d’Orléans.  Au terme de leur garde à vue les deux hommes (ainsi que Jérôme Fousse le fils et l’ancien directeur financier des sociétés de la famille Fousse), sont accusés par le procureur de la République au terme de l’enquête du SRPJ d’Orléans, d’abus de biens sociaux, de faux et usage de faux et de faux en écritures comptables. A ce stade (!) ils sont innocents mais ils risquent 5 ans de prison.

Les travaux au stade de la Source à Orléans, en 2014..

En 2014, alors que Claude Fousse, à l’époque co-président avec Philippe Boutron, se débattait avec de graves problèmes financiers au sein d’une des ses sociétés, l’USO aurait versé 250 000 euros sur le compte de Fousse construction. Lors des échanges de chèques entre l’USO et la société de Claude Fousse, CTVL, l’ancien sponsor de l’USO, apparaissent des factures concernant les travaux de mise aux normes du stade de la Source, largement subventionnés par les pouvoirs publics. Les deux hommes se seraient défendus devant le Procureur, Nicolas Bessonne, en parlant de “maladresses comptables”. 

Très affecté par cette garde à vue, Philippe Boutron, remis en liberté vendredi contre une caution de 30 000€ n’a pas souhaité être présent au dernier match de son équipe au Stade de La Source au terme du quel il devait prononcer un discours avant le feu d’artifice. Du côté de la mairie d’Orléans, Olivier Carré, présent au stade, restait très prudent en parlant d’une affaire du passé.

Reste à savoir, au cas où les deux présidents seraient reconnus coupable des fausses factures, si la DNCG (le gendarme financier de la Ligue de football) ne voudra pas                                                                                            remettre son nez dans les comptes de l’US                                                                                           Orléans.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Comme je le disais avant hier à ce stade (bravo ) on peut craindre que l avenir du club ne ne se joue pas cette fois au seul pénal…tyes.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail