LoRa®, le réseau numérique d’Orange adapté aux agriculteurs 

Publi-reportage

Pour accompagner la mutation numérique des professionnels du secteur dans la transition énergétique, Orange s’implique en R&D et innove dans la Smart Agriculture. Démonstration à l’occasion du dernier Forum e-végétal à Orléans où l’opérateur a présenté LoRa®, son réseau mobile bas débit qui raccorde les objets connectés sans (trop) consommer.

© Copeeks (illustration de la technologie numérique de LoRa®)

« LoRa®, c’est un peu comme une Live Box ! Une gateway qui fait fonctionner nos équipements connectés – capteurs et boîtiers – et qui permet de remonter de petites quantités d’information sur une plateforme dédiée sans grosses consommations d’énergie. Pour Gwenaël Le Lay, CEO et fondateur de Copeeks, start-up bretonne spécialisée dans le monitoring des cultures agricoles et des élevages (bovins, poussins…), le choix de LoRa® a été réfléchi : « C’est une technologie standardisée et ouverte qui permet de créer un réseau sur une zone géographique. Nous avons déployé des dizaines de capteurs en plein champ pour le suivi à distance des exploitations et des élevages : toutes les 15-20 minutes, les informations remontent portant à notre connaissance les indicateurs d’hygrométrie, de température du sol mais aussi les indicateurs de bien-être pour les animaux comme les niveaux de CO2 et d’ammoniaque dans l’air ». 

Mathias Herman, Directeur d’Affaires Agriculture chez Orange, présentant le réseau LoRa au Forum e-végétal à Orléans.

Face aux contraintes réglementaires, aux besoins des consommateurs et aux évolutions techniques stratégiques qui transforment les métiers, Orange a choisi d’accompagner groupes et start-up du secteur agricole sans toutefois être en première ligne : « Il n’y a pas d’agronomes chez Orange, nous ne nous positionnons pas sur la partie métier, cependant nous aidons et accompagnons les entreprises à créer de nouveaux services digitaux grâce à nos nouvelles plateformes et nouveaux réseaux », explique Mathias Herman, Directeur d’Affaires Agriculture chez Orange.

Une smart agri, bas débit et basse conso

Ainsi, l’offre de service LoRa® développée par Orange depuis 2016 propose aux exploitants agricoles une solution innovante et confortable pour les aider à développer une agriculture intelligente, performante et ainsi faciliter leur quotidien. Complémentaire des réseaux de la 2, 3 et 4 G, la technologie LoRa® est un réseau mobile bas débit dédié aux objets connectés et dont la particularité est d’assurer une transmission à très faible échange de données grâce à l’offre Datavenue d’Orange, service global de plateformes de gestion des parcs d’objets connectés et de remontée des données depuis des objets ou machines vers les applications des agriculteurs. La multitude d’informations ainsi transmises et croisées permet de fournir des données essentielles aux professionnels.

© Copeeks (illustration de la technologie numérique de LoRa®)

« Données météo, hygrométriques, suivi des températures du sol, surveillance de l’humidité dans les silos, gestions des engrais et pesticides, suivi des interventions sur les parcelles, mais aussi  détection des vêlages, analyse comportementale des animaux, détection de maladies…, énumère Mathias Herman. La finalité étant de réduire les intrants, les coûts, de mieux gérer les récoltes, et de prévenir les risques et de suivre le bien-etre animal ». 

Ce réseau des objets est accessible sur abonnement – dont le tarif moins cher par rapport aux autres offres de réseaux mobiles actuels – et élaboré en fonction de la flotte d’objets et du volume global, LoRa® a déjà conquis un certain nombre d’entreprises notamment dans les secteurs de la viti-viniculture, de la production agricole de précision, de l’élevage, ou encore dans l’apiculture.  

Mais Orange n’entend pas en rester là : d’autres smart services porteurs sont à développer en synergie pour et avec les professionnels du secteur (producteurs, coopératives, fabricants de machines, banques-assurances, éditeurs de logiciels…). « Comme la data pour la gestion des données par le projet de recherche WineCloud , en bourgogne, pour assurer la traçabilité et l’anayse du big data sur l’ensemble de la chaîne de valeurs viti-vinicole », conclut Mathias Herman. 

Autant dire que la Smart Agriculture n’a pas fini d’explorer et d’élargir son champ des possibles !

Plus d’infos sur www.orange-business.com/fr/solutions-iot-connect 

Estelle Boutheloup.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Excellente initiative, si c’est pour nous rendre les 80% des insectes qu’ils décimés ces 25 dernières années, rendre potable la nappe phréatique de Beauce qu’ils ont polluée en toute impunité, et faire en sorte que nos petits enfants puissent observer de nouveau des perdreaux, des lapins des alouettes, des hirondelles..enfin toute la faune qu’ils ont trucidée alors vive le numérique !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail