Recrutement à Orléans : mais où est donc… le conducteur de car ?

Orléans Métropole, la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs et la Maison de l’emploi du bassin d’Orléans ont organisé ce 23 mai une journée d’information et de recrutement sur les métiers du transport de voyageurs. Une centaine de postes de conducteurs d’autocar sont à pourvoir en région Centre-Val de Loire.

La région est en manque de conducteurs d’autocar. Afin de pallier ce déficit, la métropole d’Orléans a proposé ce mercredi 23 mai, un « Rendez-vous pour l’emploi » autour du transport de voyageurs. Organisé entre autres avec la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) et la Maison de l’emploi du bassin d’Orléans, ce rendez-vous avait lieu de 10 h à 17 h, sur la place du Martroi, dans le centre-ville d’Orléans.

Plusieurs stands ont ainsi été installés afin que les chercheurs d’emplois puissent rencontrer les directeurs de recrutement d’une dizaine d’entreprises de transport de la région, ainsi que les organismes de formation qui préparent aux métiers (formation aux permis D). De plus, trois conférences ont eu lieu, et deux simulateurs de conduite ont été installés.

« L’objectif de la journée est de faire connaître le métier de conducteur d’autocar » explique Gilles Lefebvre, le président de la FNTV Centre-Val de Loire. « Quasiment 100 % des entreprises FNTV de la région recherchent des conducteurs. Plus d’une centaine de postes sont à pourvoir immédiatement. »

NPVS

La FNTV et Pôle emploi, également partenaire de la journée, organiseront une semaine de recrutement Transport-Logistique au lycée Maréchal Leclerc de Hauteclocque de Saint-Jean-de-la-Ruelle, du 25 au 29 juin prochain. Programme à venir.

Orléans-Métropole prépare également d’autres “Rendez-vous de l’emploi” jusqu’à la fin de l’année. La prochaine journée aura lieu le 15 juin à la salle Eiffel, Orléans.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Les employeurs devraient peut-être se poser quelques questions sur le montant des rémunérations, les horaires décalés, les problèmes de santé liés au stress et à la sédentarité. Pour l’instant, ils dépensent beaucoup d’argent pour financer des permis et n’arrivent pas à garder leurs titulaires.

Les commentaires pour cet article sont clos.