Les étudiants de la région à LAFU du bon apprentissage

Les rencontres de L’Apprentissage Fillières Universitaire (LAFU) se sont déroulées ces 23 & 24 mai à Tours et Orléans. Organisé par le CFA des Universités Centre-Val de Loire et les CCI du Loiret et de la Touraine, l’événement permet aux étudiants de rencontrer des entreprises afin peut-être de décrocher des contrats d’apprentissage.

« Je viens de passer mon premier entretien. Je ne suis pas sûr que cela soit très bien passé. Mais ça m’a permis d’avoir une première expérience ». Emmanuel est en master de finance à l’université d’Orléans. Avec près de 300 autres étudiants issus de parcours universitaires (DUT, licence ou master pro), il est venu assister aux rencontres de L’Apprentissage Fillières Universitaire (LAFU), qui ont eu lieu ce 24 mai de 9 h à 12 h 30 à l’Hôtel de la CCI d’Orléans, dans l’espoir de décrocher un contrat d’alternance avec une entreprise implantée dans la région. Une première journée avait eu lieu la vieille à l’Hôtel de ville de Tours, qui avait accueilli 350 étudiants.

« L’objectif, c’est de mettre en contact les étudiants avec les entreprises » souligne Anne Chrétien, chargée de communication du CFA des universités, qui organise l’événement. Une cinquantaine de cadres d’entreprise étaient présents afin d’examiner les CV et faire passer des entretiens aux étudiants-candidats. Des conseillers étaient aussi sur place afin d’aider les étudiants lors de l’écriture de leur CV ou de leur lettre de motivation, ou encore lors de leur passage en entretien.

 

120 contrats signés l’année dernière

« C’est notre 3e édition des rencontres. L’année dernière, 120 contrats ont été signés suite à l’événement. On espère atteindre au moins les mêmes chiffres cette année », précise Anne Chrétien. Sa collègue Morgane Leroux ajoute : « l’apprentissage permet aussi aux jeunes de se familiariser avec la culture d’entreprise et de gagner en indépendance. Ils sont plus matures pour rentrer dans le monde du travail ».

Le cabinet d’audit et expertise comptable KPMC compte parmi les entreprises désireuses de recruter un apprenti, était présent aux rendez-vous orléanais. « C’était important d’être présent aujourd’hui car cela nous permet d’avoir de la visibilité » explique Elise Alexis, chargé RH pour KPMC. « C’est important de recruter des jeunes, non seulement pour les accompagner, mais aussi car ils apportent une nouvelle vision du métier ». En région Centre-Val de Loire, le CFA des universités compte 1.600 apprentis, en alternance dans plus de 900 entreprises.

NPVS

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail