Dette de la SNCF

Le député rapporteur du projet de réforme ferroviaire , Jean-Baptiste Djebbari (la République en marche) vient d’annoncer sur LCP que l’Etat reprendrait entre 30 et 35 milliards d’euros de la dette de la SNCF. L’ardoise de la compagnie ferroviaire s’élève à 47 milliards pour SNCF Réseau et à 8 milliards pour SNCF Mobilités. L’intervention de l’Etat qui s’accompagnera d’investissements dans le système ferroviaire équivaudrait selon M. Djebbari à un point et demi de PIB.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. C’est un abîme sans fond comme la SECU que les contribuables financent à fonds perdus depuis l’origine ! Et cela continue en empirant !

  2. En 2014, le rapport de la cour des comptes publiait : le « trou de la Sécurité sociale » aurait atteint (régime général + fonds de solidarité vieillesse), 16 milliards d’Euros.
    Mais ce rapport complète son information par ceci :
    « Le montant de la « fraude patronale » aurait atteint 20 à 25 milliards d’Euros en 2012 ».
    Voilà, voilà! Depuis 1930, en passant par l’opposition aux ordonnances de 1947, le patronat est crispé sur l’application de ce droit universel à la protection sociale. Il est donc utile de créer le mythe du “Trou gigantesque”.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail