Grand Amédée Bricolo “Le clown est un acteur”

Depuis quelques quarante ans, Christian Massas, alias Amédée Bricolo, acteur orléanais et professeur au conservatoire de musique de danse et de théâtre d’Orléans, parcourt le monde entier avec des soli de toute beauté qu’il a chaque fois couvés  de toute son âme et de tout son son corps. Invitant tout un chacun au grand bouquet du verbe et à la bacchanale du mouvement de haute facture, cet homme, amoureux des textes, ceux de Rimbaud, Novarina , Nietszche, Kafka  mais aussi d’Olivier Cadiot ou d’Eugène Savitskaya, dont il salue l’humilité, nous offre ce samedi, dans le nouveau lieu de création d’Orléans, La Ruche, sa vingt-cinquième création, “Dingo Bricolo”. 

Peu avant cette représentation, c’est au Conservatoire d’Orléans, à l’Hôtel des Créneaux, place de La République où il enseigne, qu’Amédée Bricolo, terrien stellaire,  revient sur un parcours aux multiples lettres de noblesse et sur ses débuts avec Alain Hatton. Ici,  il lève avec art, beauté, fiévreuse modestie et sereine passion,  le voile sur une carrière qui n’en finit pas, avec une tendresse brûlante et touchante, d’inviter au gout et à l’écoute de l’autre.

Depuis toujours, cet homme de théâtre est quelqu’un qui émerveille et interpelle et  pense que “le rire soulage de notre souffrance”.  

Pétri d’indulgence meurtrie est le sourire de cet artiste dont chaque œuvre est un espoir  qui ne fait que parler d’amour joyeux et de grande euphorie de l’enfance.

Dans “Dingo Bricolo”, belle pièce sur une idée originale d’Aysegül Gengiz, artiste turque, cet homme au rire dans ses petits souliers et à l’amour grand comme ça, acrobate sans artifices, continue de conjuguer tragédie et goût du bonheur avec une émouvante vérité. 

Jean-Dominique Burtin 

En savoir encore plus: http://amedee-bricolo.org/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.