Orléans : Soufiane Sankhon a fait la promotion du sport français et orléanais à Cracovie

Fin avril dernier, l’adjoint au maire d’Orléans Soufiane Sankhon en charge des sports, de la jeunesse et de l’animation dans les quartiers a participé au “4th european congress of local governements” à Cracovie, ville jumelée avec la cité johannique. Objectifs : échange d’idées, investissements dans le sport à l’échelon d’une collectivité ; et “réaffirmer les ambitions d’Orléans” en matière sportive, que ce soit par la pratique de proximité ou le développement d’équipements dignes d’une métropole régionale.

Soufiane Sankhon. @mairie d’Orléans.

La France sportive tient à la fois sur une pratique fédérale organisée et spontanée. Selon Soufiane Sankhon, il y aurait “30 millions d’euros de retombées financières du sport en France, et environ 250.000 salariés”. Dans l’Orléanais, le Saran Loiret Handball a un budget de 200 à 300.000 €, l’OLB 3,6 M€, l’USO foot 7 M€ et les Panthères de Fleury (handball féminin) 1,9 M€. Pas vraiment de club ultra connu au delà des frontières orléanaises, mais dans chaque discipline si. “On peut toujours dire qu’on n’a pas de club phare qui identifie immédiatement Orléans, mais on a quatre clubs, c’est une diversité et une chance, il faut conforter ces quatre clubs…”.

Sera-ce suffisant pour faire de l’œil au comité olympique chargé d’organiser les JO de Paris en 2024, Orléans et d’autres sites de la région Centre-Val de Loire lorgnant sur quelques retombées en matière d’accueil de délégation ou d’hébergement ? Selon Soufiane Sankhon, oui : “le comité posera des labels, pour les délégations. Mais rien n’empêche certaines fédérations de contacter directement les villes ou inversement, comme l’USO Judo qui a contacté la fédération japonaise qui pourrait bénéficier des infrastructures orléanaises, pour venir s’entrainer plusieurs années ici”

F.S.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Orléans et le sport ? Probablement un manque d’ambition et de moyens financiers pour maintenir les 5 clubs phares dans l’élite (football, basket-ball, judo, rugby et escrime). les clubs de hand-ball que vous citez sont de Saran et de Fleury-les-Aubrais. Des installations sous-dimensionnées (football et basket), des finances sous perfusion pour ces deux disciplines, le malaise est récurrent. Pour l’instant, le passage en métropole n’a rien changé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail