Journaliste en région Centre Val de Loire: le pire métier ?

En cette période quelque peu angoissante des choix d’orientation professionnelle pour les futurs bacheliers, le site de recrutement en ligne Qapa vient de publier, comme chaque année son palmarès des pires métiers en terme de recrutement post-bac.

 

Et le pire métier est… Journaliste ! qui arrive en tête du classement devant Documentaliste, Employé de banque, Imprimeur et Artiste (quelle drôle d’idée de vouloir être artiste avec le bac !)

Et la région…

Mais le classement Qapa des débouchés post-bac classe aussi les régions et, malédiction !, la région Centre Val de Loire arrive en deuxième position juste après la Corse comme les pires régions pour les bacheliers en terme d’emploi.

Journaliste en Corse arrive donc premier comme le pire métier pour un futur bachelier… en Corse on peut comprendre, mais dans notre paisible région…

Reste pour les parents les plus inquiets sur les débouchés professionnels, Qapa publie la liste des métiers les plus sûrs en terme d’emploi comme caristes, chauffeur-livreur, soudeur, chaudronnier, mais inutile de continuer à réviser, pour ces métiers: il n’y a pas besoin du bac, encore que…

GP

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/chomage-le-top-5-des-metiers-a-risque_2014939.html

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bonjour
    désolé de vous décevoir j’ai commencé ma carrière de journaliste en Corse et j’y suis resté plus de 5 ans je peux vous dire que cela a été mes meilleurs années professionnelles.
    Yann Perrier

  2. Un bon chaudronnier-soudeur capable d’intervenir en mer peut gagner plus de 5.000 euros par mois en alternant périodes en mer et repos à terre. Ils ne sont pas nombreux à se bousculer pour postuler. Mais je ne suis pas sûr qu’ils lisent Mag’Centre.
    Plutôt que les pires métiers en terme d’emploi, je préfèrerais que l’on parle de ceux qui font encore rêver les jeunes. Les concours de meilleur apprenti ou meilleur ouvrier sont là pour cela. Mais envoie-t’on les meilleurs vers ces formations ?
    L’armée, la police, les entreprises de transport terrestre recrutent. C’est mort pour les banques. Les enfants préfèrent devenir footballeur professionnel que sapeur-pompier.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail