Édifice : le grand oral des graines de scientifiques à Orléans

Le dispositif Édifice propose à des doctorants d’encadrer des lycéens d’Orléans pendant leur trois années de thèse. Les élèves en seconde ont présenté le 29 avril dernier leur projet durant un colloque à l’université d’Orléans.

Université d’Orléans. Un amphithéâtre rempli. Des présentations, aux sujets divers et variés, qui se succèdent : biologie, géologie, physique, etc. Et qu’on ne comprend pas toujours. Pas de doute, il s’agit d’un colloque scientifique. À une exception près. Les conférenciers sont tous … des élèves en seconde.

100 élèves de 3 lycées orléanais

Fin mai s’est tenue la 6e édition du colloque Édifice, organisé par l’université d’Orléans. Cette année, la « cohorte » Édifice n° 6 est constituée de 100 élèves, provenant de trois lycées orléanais (Benjamin Franklin, Pothiers, Voltaire). Par groupe de 5, ils sont venus présenter le projet sur lequel ils ont travaillé pendant plusieurs semaines, sous la tutelle d’un étudiant en thèse.

« J’adore la science » insiste Nawfel, élève au lycée Benjamin Franklin. « Ça m’intéressait beaucoup d’être en classe Édifice, même si c’est énormément plus de travail ». Ce dernier et ses comparses ont pendant 10 minutes présenté le projet : « Comportement thermo-optique des milieux hétérogènes : mesure et restitution par différentes techniques d’homogénéisation ». Un sujet, encadré par Alima NZIE, doctorante au laboratoire CEMHTI, sur lequel ce groupe va travailler pendant trois ans. « Ça fait du bien d’être passé. C’est stressant, mais tout le monde est bienveillant, il n’y a pas de moquerie ».

Un travail qui compte pour le bac

Le dispositif Édifice propose en effet à des doctorants d’accompagner durant leurs trois années de thèse des lycéens, de la seconde à la terminale. Ces élèves ont ainsi un emploi du temps aménagé au cours de leur trois années de lycée afin de se rendre au laboratoire et travailler avec leur doctorant/tuteur (un après-midi toutes les deux semaines en seconde et première ; une semaine entière au laboratoire en terminale).

Comme des chercheurs, les lycéens doivent ensuite présenter leur projet : soit au cours d’un colloque pour les secondes, ou alors sous la forme d’un poster pour les terminales. Un travail qui compte pour la moyenne, mais aussi dans les notes de bac : le projet Édifice constitue l’épreuve TPE (travaux personnels encadrés) des élèves de première.

La science en train de se faire

« Édifice, cela permet de montrer la science en train de se faire » explique Chloé Felgerolle, doctorante au laboratoire INEM, et qui suit des élèves Édifice depuis 2 ans (elle a aussi gagné la finale régionale de ma thèse en 180 secondes). « Je l’ai vraiment vu progresser. Ils sont plus ouverts d’esprit, ils se posent les bonnes questions. Ils proposent même des idées de manip. Et de mon côté je me sens utile : il y a rien de plus génial que quelqu’un en face de toi qui te dit “j’ai compris”. C’est bénéfique pour tout le monde ».

Depuis 2012, ce sont plus de 600 élèves et près de 150 doctorants issus de 16 laboratoires qui ont participé à Édifice. Le dispositif ne devrait cependant pas se prolonger au-delà de 2019, fin du financement par l’Agence Nationale de la Recherche. Si une prochaine cohorte est a priori prévue pour la rentrée prochaine, celle-ci n’ira donc pas jusqu’en terminale. Édifice aura néanmoins accompli son but qui est de susciter des vocations. « Je suis motivé à poursuivre des études scientifiques et pourquoi pas en thèse » annonce déjà Nawfel, dont la présentation a valu à son groupe l’un des trois prix du jury remis au cours du colloque. Un bac-3 qui rêve déjà d’un bac+8 ?

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail