Épreuves équestres JO Paris 2024 : ça sera Versailles

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 a confirmé, par la voix de son président Tony Estanguet : les épreuves équestres auront bien lieu à Versailles.

Dans un communiqué, le Comité indique : « Le site de Versailles a été confirmé pour accueillir les épreuves d’équitation (saut d’obstacles, dressage, concours complet) des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, lors d’une rencontre tripartite réunissant Ingmar De Vos, le Président de la Fédération Internationale d’Equitation, Serge Lecomte, le Président de la Fédération Française d’Équitation (FFE), et Tony Estanguet, le président de Paris 2024. Ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre de la revue de projet menée par Paris 2024 avec le Comité International Olympique (CIO) et les Fédérations Internationales ».

Le président du comité régional d’équitation de Centre-Val de Loire Pascal Deboudt ne décolère pas, il l’indique chez nos confrères de la Rep ce dimanche : ” Doit-on jeter l’argent par les fenêtres pour faire plaisir à l’image ? “. Il estime – comme beaucoup d’autres – que cette décision va engendrer trop de dépenses, alors que le parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron – qui abrite le siège de la Fédération française d’équitation – possède les équipements et la capacité d’accueil de ces épreuves. Mais… Lamotte-Beuvron n’est pas “Versailles”, en terme d’image ça pose son fer (à cheval) devant les caméras du monde entier !

Pour Tony Estanguet, chez nos confrères de l’Équipe (qui avait levé le lièvre depuis quelques jours) : “Ce choix est symbolique de ce que nous voulons proposer à Paris 2024 : des épreuves exceptionnelles où le sport investit des lieux de culture prestigieux pour mieux partager la passion du sport et véhiculer les valeurs de l’Olympisme ».

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Les Versaillais verront donc renaître les Grandes et Petites Ecuries. La tarte Tatin ne connaîtra pas une popularité mondiale. Que des regrets !

  2. Sachant que le budget prévisionnel est déjà dépassé, autant continuer dans le même sens jusqu’à le faire exploser !
    Les valeurs de l’olympisme ont elles besoin de ces “lieux de culture prestigieux” pour que les amateurs puissent “partager la passion du sport” ?
    Quelle conception du sport ! Triste !

Les commentaires pour cet article sont clos.