Fillette martyre de l’A10 en 1987 : les parents arrêtés seront présentés au juge ce jeudi à Blois!

La petite martyre de l’A.10 dont la photo du visage avait été diffusé par la gendarmerie

L’énigme de la fillette de l’autoroute A.10 dont le corps martyrisée avait été retrouvé il y a 31 ans dans un fossé sur la commune de Suèvres (Loir-et-Cher) va t-elle enfin connaître son dénouement ?

Un couple de sexagénaires qui pourrait être ses parents, a été placé en garde à vue et devrait être  présenté ce matin au juge d’instruction chargé de l’enquête à Blois. Après des milliers d’heures d’investigation tous azimuts, de tentatives de recoupement, la photo de la fillette martyre largement diffusée, de centaines d’école visitées, de fréquents rebondissements, les gendarmes, selon Europe 1 qui a révélé ce coup de théâtre, auraient été mis sur la piste par l’ADN du frère de la fillette, impliqué dans une autre affaire.

À Suèvres, le corps de la petite fille retrouvé enveloppé dans une couverture le 11 août 1987, à l’heure des grandes migrations estivales, avait été enterré au cimetière municipal et régulièrement, les habitants émus par son calvaire, venaient fleurir sa tombe. Des éléments complémentaires devraient être donnés par le parquet dans la journée à Blois.

 

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail