A la belle école d’une grande aventure musicale

Créé en 1985 par Jean-Marc Cochereau et Clément Joubert, l’Orchestre des Jeunes du Centre est un orchestre école composé de jeunes musiciens issus de la région Centre Val de Loire et de toute la France. Tous ont une dizaine d’années de pratique instrumentale derrière eux . Cette année,  cette formation de soixante-quinze nouveaux élèves encadrés par treize intervenants professionnels, suivra un stage, du 17 au 29 juillet,  au conservatoire de Tours avec accueil à l’internat du lycée Descartes et restauration au Foyer des jeunes travailleurs de la cité tourangelle.

Sur les quinze jours de formation, cinq seront consacrés à des concerts donnés,  du 25 au 29 juillet à Argenton, Orléans (cathédrale le 26 juillet), Richelieu, Tours et Saumur. Figureront au programme Ma mère l’Oye, de Ravel, la Rhapsodie pour clarinette, de Debussy avec Maïthé Atasay pour soliste, Shéhérazade, de Rimsky Korsakof, et le Concerto pour piano de Tchaïkovski avec François-René Duchable . A noter que ce concerto,  donné à Richelieu,  à l’invitation du Festival de Richelieu,  marque la grande fidélité du soliste qui s’est déjà impliqué dans l’entreprise OJC en 2011 et 2013.

“Une expérience qui donne envie de continuer”

Arrivé en 2005 en tant que stagiaire percussionniste à l’OJC, année où il jouera dans la Mass de Bernstein dirigée par Jean-Marc Cochereau, célèbre pièce  que le chef disparu reprendra plus tard à Tours avec l’Orchestre d’Orléans en lui demandant cette fois d’être son assistant, Simon Proust préside désormais aux destinées de l’Orchestre des jeunes du Centre dont il est devenu le chef et le directeur musical.

Simon Proust

Quel regard porte celui qui a récemment succédé à Marius Stieghorst sur cette aventure école? « Pour beaucoup de musiciens de ma génération,  c’est ce qui nous a donné l’envie de faire de la musique  notre métier. Avec Jean-Marc Cochereau, c’était l’étincelle. Quand on hésite, quand on doute, lorsque l’on n’est pas certain de soi, c’est ce genre de partage et d’expérience qui donne envie de continuer ».

“Une bouffée d’oxygène, une respiration incroyable”

Comment Simon Proust a-t-il composé son programme ? « Le thème qui s’est imposé  fut immédiatement celui de la jeunesse. En exergue de cette édition je mettrais volontiers cette phrase de Saint-Exupery :  “Toutes les grandes personnes ont été des enfants mais peu s’en souviennent». Ce qui est important, dans ce répertoire qui raconte de grandes et belles histoires, des partitions que j’aime défendre, c’est qu’il va bien à un orchestre de jeunes. Il est plaisant à jouer car il permet à chacun d’être mis en lumière. Ici, tous les compositeurs jouent avec les couleur de l’orchestre et chacune d’entre elles est à nulle autre pareille ».

Que ressent-on à la direction d’un tel ensemble ? « C’est une bouffée d’oxygène, une respiration incroyable. Ces jeunes musiciens sont pleins de fraîcheur, ont une immense énergie, s’engagent sans idée préconçue. De plus , nous avons le temps de travailler, de créer un groupe, un ensemble, avec une véritable interaction ».

“Pour le public d’aujourd’hui et celui de demain”

Outre les répétitions et les concerts, l’OJC recevra cette année , pour la première fois, à l’Hôtel de ville de Tours, le lundi et le mardi, quelque cent-cinquante enfants de centres de loisirs et de centre sociaux, jeune public de demain  âgé aujourd’hui de 4 à 12 ans. Ces derniers assisteront ainsi à des répétitions aménagées, à des présentations d’instruments, participeront à un atelier de dessins qui seront exposés et pourront même, s’ils le désirent,  se placer au cœur de l’orchestre.

Simon Proust : « Lorsque ce jeune public est là, il nous faut faire attention à ses regards, à son écoute, à sa curiosité, à son étonnement et jouer bien plus intensément. En vérité, par expérience personnelle, je sais que se trouver dans la salle devant La tempête de Shéhérazade est quelque chose d’exceptionnel,  mais que la vivre au sein de l’orchestre est proprement incroyable et que cela peut nous marquer à vie ». 

Jean-Dominique Burtin

En savoir plus: https://www.ojc.fr/

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail