Lancement du 11ème festival Jazzin’Cheverny : une belle édition en perspective

Jusqu’à dimanche 1er juillet, le petit village de Cheverny va vibrer aux accents du jazz et autres musiques, pour le grand bonheur de tous.

Exceptionnelle soirée de lancement du 11ème festival Jazzin’Cheverny, ce jeudi 28 juin, sur la place de l’église de la jolie commune de Cheverny. Après les discours officiels se félicitant de la pérennité du festival, mais surtout de la météo particulièrement favorable cette semaine, les enfants de Jazzin Mômes ont lancé les festivités sous le soleil et devant de très nombreux spectateurs.

Les enfants à l’honneur

Ce projet, inspiré des P’tits Loups du jazz, dont les initiateurs ont repris le concept et les chansons, a rassemblé les élèves des classes de CM2 de l’école de Cheverny et d’écoles de Blois, ainsi que des enfants de l’école de musique de Cour-Cheverny. Ceux-ci ont répété plusieurs mois, pour apprendre par cœur les chants repris ce jeudi soir, ce qui est déjà une belle performance pour leurs enseignants.

Autre performance à souligner : arriver à faire chanter ensemble des enfants venus d’horizons différents. Pour cela, les chefs de chœur étaient des professeurs du conservatoire de Blois/Agglopolys et de l’école de musique de Cour-Cheverny. De plus, les enfants étaient accompagnés en live par un trio de musiciens : Cédric Piromalli au piano, Nicolas le Moulec à la contrebasse et Johan Fiot à la batterie.

Du jazz et de la soul

la voix talentueuse Marion Chrétien a ravi le public

La soirée s’est ensuite prolongée sous une douce chaleur, avec le Marion Chrétien Quartet, dont la jeune chanteuse était déjà présente l’année dernière avec les Glossy Sisters… et la pluie. Ce soir, accompagnée par un trio piano, contrebasse et batterie, Marion a exécuté un tour de chant mettant bien en valeur sa voix toute en nuances. Ce concert résolument jazz, avec de belles reprises dont une particulièrement remarquable d’Aretha Franklin, a ravi les spectateurs.

Puis ce fut le groupe Shaolin Temple Defenders qui a mis l’ambiance sur l’esplanade, avec un concert soul, aux influences diverses. Créé en 2003 à Bordeaux, le groupe a déjà cinq albums à son actif. Entouré de six talentueux musiciens et avec une voix à la James Brown, le chanteur Brother lion a fait vibrer, chanter et danser les spectateurs.

De plus, pendant toute la soirée, les musiciens du groupe No Water Please ont assuré les intermèdes musicaux près du stand de restauration.

Des artistes de renom

No water please

Ce vendredi, la soirée commencera derrière l’église dès 18h30, avec le groupe Liza team soul, découvert l’année passée par le public blésois lors des Délyres d’été, puis tout le monde se dirigera vers le château pour la première grande soirée payante du festival avec le célèbre pianiste et compositeur Jean-Christophe Cholet dès 20h30, puis le musicien américain Stanley Clarke, contrebassiste et bassiste se produira en quartet à partir de 22 heures.

Samedi, la scène de la place de l’église s’animera dès 12 heures, avec un enchainement de groupes qui devraient faire bouger les spectateurs. Puis ce sera la grande soirée devant le château, avec le saxophoniste Sylvain Rifflet qui envoutera le public à partir de 20h30, puis vers 22 heures, la talentueuse et très attendue Mélody Gardot qui chantera l’amour de sa voix de velours.

Enfin, le festival se terminera dimanche avec un ensemble de groupes qui devraient là encore attirer un public familial.

EVE

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.