Rétro: “Fêlures” une comédie musicale contagieuse

“Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière” Michel Audiard

Les revoilà ! Après “Cité solo” en 2013, l’association Scène Ouverte proposait ce samedi soir au Théâtre d’Orléans, sa nouvelle comédie musicale “Fêlures”, une création collective qui a nécessité pas moins de quatre ans de travail par une troupe de comédiens et de comédiennes pas tout à fait comme les autres puisqu’elle regroupe des patients et soignants en psychiatrie, vingt cinq “fous” qui à force de travail et de répétitions, au rythme d’une séance par semaine au Théâtre d’Orléans, ont permis à tous les participants d’acquérir une étonnante maitrise du jeu d’acteur et du chant sur scène.

Textes et chansons ont ainsi été créées par le collectif pour bâtir l’argument de cette comédie musicale qui voit s’affronter, tels les Jets et les Sharks de West Side Story, les Conservateurs contre les Libertaires, ceux que le changement inquiète et ceux qui rêvent d’un monde meilleur. Belle occasion de nous renvoyer une image de notre société et de la difficulté de s’y faire entendre en visitant les thèmes du conditionnement, du travail, du sport et même de l’amour, fou évidemment !

Les paroles des chansons sont parfois pleine de bonnes intentions mais n’est-ce pas la loi du genre de la comédie musicale, dans ce spectacle qui constitue une formidable réussite où chacun trouve sa place dans une création collective décapante. Et les huit cent spectateurs de la salle Barrault ne s’y sont pas trompés en ovationnant le travail de ces artistes pas comme les autres qui en changeant notre regard sur leur condition, nous donne une belle leçon d’humanité.

GP

“Fêlures” une création de l’association Scène Ouverte

Afficher les commentaires