Orléans : 7 semaines de travaux pour la ligne A du tramway

En raison de l’usure prématurée des rails, la ligne A du tramway d’Orléans doit subir d’importants travaux durant 7 longues semaines. Comme en 2016 (deux mois de travaux pendant l’été) et en 2017 (six semaines de travaux), cette année c’est entre Le Zénith et La Source que le trafic est complètement interrompu pour la réalisation de ces travaux (jusqu’au 24 août).

À terme, les rames pourront de nouveau rouler à 70 km/h, chose aujourd’hui impossible puisque certaines portions sont même limitées à 30 km/h ! Il faut changer les selles en résine, qui permettent de tenir les rails au sol, et changer complètement les rails dans certains endroits, notamment entre Zénith et l’arrêt Victor-Hugo à Olivet. Un chantier à 4,3 M€, dans lequel est compris d’autres travaux annexes comme le système de drainage. Au total, près de 3 km de voies vont être remplacées ; 118 personnes sont mobilisées pour ce chantier d’envergure.

Il va donc être compliqué de circuler durant cette période de 7 semaines sur cet axe-là. Des bus de substitutions sont mis en place et ils sont gratuits, entre le Zénith et La Source. Cette gratuité n’avait pas été acceptée l’année dernière, mais Michel Ricoud (élu municipal d’Orléans La Source) est revenu à la charge et a obtenu gain de cause (lire ci-dessous).”Cher” tramway pourrait-on dire, puisque les travaux de maintenance de la ligne A est estimé à 14,5 M€ sur 4 ans (de 2016 à 2020). L’année prochaine d’autres travaux sont prévus durant l’été également notamment deux nouvelles stations à Olivet et pour anticiper la future salle omnisports CoMet.

F.S.

La gratuité des bus de substitution : un combat selon Michel Ricoud, conseiller municipal et métropolitain

“Il est utile de rappeler que la gratuité des bus de substitution, suite au travaux sur la ligne A du tram, entre le Zéntih et la Source, du 9 juillet au 24 août 2018, n’est pas tombée du ciel. Il a fallu batailler ferme pour que cette gratuité soit obtenue: pétitions, tracts distribués aux différents arrêts, interventions, etc…

Charles Eric Lemaignen, alors Président de l’Agglomération avait refusé cette proposition. Suite à l’élection d’Olivier Carré à la tête de la Métropole, j’étais à nouveau intervenu. Et là nous avions été entendus.
Il est bien de rappeler les choses. Rien ne s’obtient sans interventions et luttes”.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Michel Ricoud se bat inlassablement en faveur des plus déshérités et mérite le respect de tous, au-delà des options partisanes.
    Cela dit, je m’interroge sur le bien fondé de la gratuité du trajet sur cette portion pour laquelle il fallait bien payer auparavant. Est-ce pour compenser une éventuelle gêne ?
    Mais les usagers y gagneront en dépense et les politiques en notoriété et popularité.

Les commentaires pour cet article sont clos.