Orléans La Source : avant d’imaginer l’avenir, l’Agreen Tech Valley fouille dans le passé

La construction du campus dédié au numérique pour l’agronomie devrait débuter dès 2019. En attendant, un chantier de fouilles archéologiques est en cours, des chercheurs ayant trouvé des vestiges datant de la fin de l’âge de bronze sur le futur site du campus.

Le futur campus Xavier Beulin

La Source, un site d’innovation depuis l’âge de bronze ? Ont en effet été retrouvés sur le quartier orléanais des vestiges datant de la fin de l’âge de bronze. Des vestiges déterrés sur le site du futur campus Agreen Tech Valley, destiné à devenir un pôle de recherche et d’innovation, dédié aux technologies numériques pour la filière du végétal.

“Inventer l’agronomie de demain”

« Ce projet permet d’associer la recherche appliquée avec des entreprises afin d’inventer l’agronomie de demain » explique le maire d’Orléans Olivier Carré. Une agronomie de pointe donc, qui utilisera, par exemple, les data afin d’optimiser les cultures tout en réduisant les quantités d’intrants.

Au sein d’un écosystème de recherche et l’enseignement (Université, CNRS, BRGM, Inra, etc.), le campus Agreen Tech Valley, baptisé Campus Xavier Beulin, en hommage à son Président fondateur, sera constitué d’un centre de recherche, de salles de cours, de serres, ainsi qu’un incubateur dédié aux entreprises et start-up du numérique appliqué au végétal. Ce dernier constituera « la première pierre du campus » dont le chantier devrait débuter dès 2019 pour se terminer en 2020.

Une découverte archéologique exceptionnelle

En attendant le début de ce chantier, c’est un chantier de fouilles archéologiques qui occupe le terrain du site du futur campus Agreen Tech Valley. Dirigé par l’Inrap et le pôle archéologique de la ville d’Orléans, ces fouilles ont commencé début juillet suite à un diagnostic au cours duquel des traces d’occupation datant de la fin de l’âge de bronze (-1000 av. JC) ont été découvertes.

« C’est le premier site de cette période à Orléans » souligne Pierre Vallat, directeur adjoint du centre Ile-de-France de l’Inrap. Sur ce site ont ainsi été découvertes des habitations – des traces de trous de poteaux – ainsi qu’un fossé, dont les chercheurs ne savent pas encore à quoi il servait. Plusieurs tessons de poterie, déjà remarquablement décorés, ont également été déterrés.

« Il s’agit d’une découverte exceptionnelle, vu qu’on a quasiment rien de cette période de l’âge de bronze dans le val de Loire » précise Eric Frénée, responsable de l’opération pour l’Inrap. « On espère avoir des premiers résultats d’ici la fin de l’été, mais il faudra attendre les traitements post-fouille pour bien comprendre comment était occupé ce site ». Peut-être que ces découvertes sauront inspirer les futurs chercheurs qui occuperont le campus Agreen Tech Valley.

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.