En Marche ! : des projets citoyens qui vont bon train

Camille Accariez, responsable nationale des Projets Citoyens à LREM !, était à Saint-Denis-en-Val mercredi 11 juillet. Accompagnée de Nicolas Bertrand, responsable Engagement Citoyen du Loiret, elle a pu découvrir les projets des ‘Marcheurs’ locaux et leur apporter son soutien au cours d’ateliers de travail.

Camille Accariez, responsable nationale des Projets Citoyens à La REM. ©MagCentre/EB

Ce soir-là, c’est à Saint-Denis-en-Val que Camille Accariez, responsable nationale des Projets Citoyens à La République En Marche !, était attendue. Celle qui sillonne la France pour faire émerger des projets citoyens çà et là dans les communes, est venue écouter la présentation de six ‘Marcheurs’ loirétains et leur apporter aides et conseils autour d’ateliers de suivi. « C’est à l’échelle locale, chacun à son niveau, que l’on peut mieux transformer la France », lançait-elle en préambule aux porteurs de projets. Comment ? « En identifiant puis en répondant à une problématique de territoire par une solution solide, concrète, inclusive et à impact positif ».

Dans le Loiret, c’est Nicolas Bertrand, responsable Engagement Citoyen, qui ‘flaire’ puis propose les projets au QG d’En Marche ! Ainsi, 6 ont déjà été identifiés depuis le début de l’année. « Ces ateliers sont l’occasion de les faire progresser mais aussi d’en créer de nouveaux ou de reprendre des projets existants sur un autre territoire grâce aux kits projets de la plateforme ».

 

Un Festival jeunes talents à Orléans – La Source

Et parmi les six projets, celui d’Alégué Messina : le Festival « À la source des talents ». Sur le thème ‘Si jeunesse pouvait… Ma cité serait…’, ce projet entend valoriser les talents de jeunes dans les cités à travers différentes innovations numériques, des talents souvent occultés par une image négative. « La Source, ce n’est pas que des problèmes sociaux. C’est un quartier d’Orléans où il y a des talents, insiste Nicolas Bertrand. 

Nicolas Bertrand, responsable Engagement Citoyen du Loiret. ©MagCentre/EB

Un projet ambitieux qui a d’ailleurs permis à Alégué d’être reçue à l’Élysée le jour de la présentation du Plan Banlieue. « Ce qui nous séduit dans ces projets citoyens, c’est que l’on nous donne la possibilité d’agir concrètement, et ça c’est innovant ! » Déjà bien avancé dans son projet, Alégué a profité du passage de Camille Accariez à Saint-Denis-en-Val pour venir chercher une clarification : « sous quelle étiquette présentons-nous notre projet : En Marche ou pas ? Car, d’un côté on est impulsé par La LREM, et de l’autre, quand on le dit, les associations que l’on démarche se montrent frileuses car elles dépendent de la Mairie ou sont subventionnées par elle… On voudrait savoir quelle légitimité a t-on par rapport aux acteurs locaux ? »

 

Démarche citoyenne de proximité

Alégué Messina (au centre), est venue présenter son projet de festival. ©MagCentre/EB

Ce à quoi la responsable nationale répond : « Votre démarche est avant tout une démarche citoyenne de proximité, qui permet d’avoir accès à une aide qui n’a pas de couleur politique. Exercer une citoyenneté ce n’est pas une question d’étiquette. On sort de la politique politicienne ». Outre apporter un accompagnement pour passer à l’action (aide juridique, administrative, mise en réseau…) et des conseils pour dépasser les petits blocages, l’idée de ces projets citoyens va bien au-delà : « Faire émerger des projets citoyens, c’est aussi valoriser les ‘Marcheurs’ qui auront su porter des initiatives, et faire sortir un vivier de candidats potentiels pour préparer les Municipales, explique Nicolas Bertrand. Car pour l’heure, il n’y a pas d’élus locaux encore sur le territoire ». 

E.B.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Encore un article complaisant destiné à remplir un site qui fait des comptes rendus sa spécialité.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail