Froome… ras la casquette !

Blanchi le 2 juillet dernier par l’UCI, le britannique Chris Froome est hélas bien dans le peloton du Tour qui s’est élancé depuis Noirmoutier-en-l’Ile. Sur la base des conclusions de l’Agence mondiale antidopage (AMA) déclarant que le taux excessif de salbutamol (antiasthmatique) ne constituait pas un contrôle positif, « l’homme qui pédale plus vite que son vélo » sillonne les routes de la Grande boucle comme si de rien n’était… à peine quelques sifflets vite couverts par la caravane publicitaires ! Quant aux quelques coureurs qui osent l’ouvrir, on leur fait vite comprendre qu’il est plus raisonnable de faire profil bas.

C. Froome en jaune lors de l’étape Tours-Châteauroux le 12 juillet 2013

Cette décision est scandaleuse et incompréhensible pour tous les passionnés à l’image de Bernard Hinault, le Blaireau lui-même, qui s’est insurgé dans les médias. Une nouvelle fois, le cyclisme montre un visage indigne en laissant la suspicion s’installer. Après les moteurs dans le pédalier, on apprend que le peloton renferme un champion asthmatique dont les performances sont décuplées par la Ventoline.

Alors que les étapes ennuyeuses se succèdent à l’envie offrant une course insipide dictée dans les oreillettes par de petits directeurs sportifs, les amateurs de vélo s’interrogent. Quels sont les dessous des cartes ? De quels moyens de pression la richissime équipe Sky a-t-elle usé pour couvrir son coureur ? pour qu’il ne soit pas suspendu à titre conservatoire après avoir été pris pour dopage sur la Vuelta en septembre 2017 ?

Car, les sportifs me comprendront, le salbutamol ou ventoline n’est pas un produit neutre et sans effet. Cette molécule permet une dilatation des voies respiratoires favorisant une meilleure expiration, une meilleure oxygénation du sang et donc des performances sportives plus élevées. Ainsi pour un même niveau de préparation et de motivation, un coureur sous ventoline aura-t-il un avantage substantiel.

Dans cette pitoyable affaire, ce sont bien toute les instances du cyclisme qui sont complices. L’UCI qui a lâchement décidé de clore la procédure envers Froome mais aussi l’organisateur du Tour, la société ASO, qui a cédé à la pression du « cyclistement correct » au mépris des valeurs sportives élémentaires.

Avec son milliard de spectateurs sur les écrans de la terre entière, le Tour, machine à cash, s’accommode sans complexe de la présence d’un coureur dont la puissance développée par kilo est suspicieuse pour nombre de médecins. Mais quels messages cela renvoi-il aux jeunes coureurs du sport amateur ? comment le cyclisme peut-il se prévaloir d’être un sport propre porteur de valeurs éthiques ?

Alors oui, Monsieur Froome va sans doute gagner son 5e Tour de France en lâchant ses adversaires dans les cols à 10 % et en affichant une fréquence de pédalage de 97 tours par minute (proche de celle constatée sur le plat !). Pour ma part, je ne doute pas que nous serons nombreux à ne pas être devant notre écran pour assister à cette mascarade de vélo, ce triste spectacle d’un coureur qui utilise honteusement le règlement à son profit pour battre ses adversaires.

J-L. V.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. C est quoi cette propagande anti Froome ? Il est innocent il court point bars, c est actuellement le meilleur du peloton, vous ne devez probablement pas beaucoup aimer le vélo pour avoir des propos pareil et à ce point nuir a l image de notre sport… Bernard Hinault comme tout les journalistes anti Froome ( l écrasante majorité ) font énormément de mal à ce sport a crier au dopage la ou il n’y a rien… les vrais fans de vélos soutiennent froome le grand champion dans cette affaire !

    • A une époque vous deviez dire (sauf si trop jeune), Lance Armstrong est formidable, nous connaissons la suite !
      Ce mec est bizarre, il est vraiment exceptionnel ; les vrais fans de vélos ne soutiennent pas ce soit disant grand champion !
      Vous avez déjà assisté à des courses chez les amateurs, faites donc innocemment un tour vers les voitures familiales des coureurs, ayez l’air niais, jetez un oeil discret et vous découvrirez de la ventoline un peu partout, le pourcentage d’asthmatiques dans ce milieu est impressionnant !
      Mais la majorité de ces coureurs sont propres, bien heureusement !
      A partir de là, avec des moyens sophistiqués, on peut imaginer la “débauche” chez certains pros ; peut-être même des produits que l’ont ne peut pas encore détecter ?
      Pour avoir des rhumes saisonniers, mon médecin m’a prescrit de la ventoline pour mieux respirer ; en voulez-vous ?

  2. Eh bien non, les aveugles et sourds soutiennent peut-être Froome, mais les vrais fans de vélo certainement pas !
    Merci pour cet article sans complaisance et courageux, qui met les pieds dans le plat là où il faut les mettre. Et un immense regret de devoir vivre dans ce monde assez pourri, avec une terrible envie d’autenthicité, de sincérité et de loyauté, mais un terrible sentiment d’impuissance, face à cette tricherie permanente et à des institutions qui cautionnent celle-ci. Personnellement, je continuerai à suivre le tour, pour tous ceux qui le font proprement et qu’il faut soutenir, et aussi parce que j’adore les magnifiques paysages français que la grande boucle nous donne à voir. Une suggestion pourtant, pour qu’on en reste pas à cet article, mais que votre média aille jusqu’au bout de cette démarche de vérité : pourquoi ne pas publier chaque jour, ou à la fin, le classement « authentique », tel qu’il devrait être en réalité si on enlevait de celui-ci tous ceux qui -comme Froome- sont objectivement largement convaincus de recourir au dopage ? Merci à vous.

  3. Je suis un grand fan de cyclisme pour en avoir fait entre autre des années en compétition.
    Et comme les fans de cyclisme, je suis écoeuré par l’UCI, qui continue, après Lance Armstrong, Sagan, Vinokourov (directeur sportif maintenant de ¨Peter Sagan), …la liste est hélas trop longue.
    Je respecte ce sport, je l’aime et c’est pour cela qu’il faut lutter contre cette corruption.
    Mais il est vrai que nous devrions aussi regarder de plus près au niveau du rugby, du tennis, du football, de la natation…
    Le cyclisme est le sport avec l’athlétisme qui tentait d’être propre contrairement aux autres, puisqu’ils en parlent publiquement.
    Dommage de tenter de défendre ce qui parait être de plus en plus indéfendable.
    Si vous avez fait du cyclisme, vous saurez sûrement qu’il est impossible de monter un col à la vitesse à laquelle il monte sur de minuscules braquets.
    Vous fan de Thibault Pinot devriez le savoir encore plus, car lui il ressemble bien à un coureur qui ne se dope pas, ou mal alors…quand il commet un exploit, le lendemain il a du plomb dans les chaussettes et c’est cela la normalité, cher Monsieur.
    Vous verrez qu’hélas, J.L V avait raison.
    Bon tour.

  4. 18 juillet 2018, je viens de regarder l’étape de montagne, juste pour savoir si Froome était en forme !
    Ce coureur est exceptionnel, G. Thomas aussi et quelle équipe SKY !
    Absolument extraordinaire, cela m’a rappelé le bon temps de l’US POSTAL et sa bande de rigolos !

Les commentaires pour cet article sont clos.