Radio France a-t-elle perdu la boussole européenne ?

Par Yves Clément, vice président du Mouvement européen France.

Les élections au Parlement Européen auront lieu le 26 mai prochain. Une opportunité de plus pour que les médias parlent d’Europe à nos concitoyens qui estiment souvent que la question européenne est compliquée, et éloignée d’eux.

La maison de Radio France. @Maison de la radio.

En la matière, il semblerait que certains media soufflent le chaud et le froid, ou même aient perdu la boussole, que celle-ci pointe sur Strasbourg ou sur Bruxelles.
Un communiqué du Parlement Européen se félicitait, il y a quelques jours d’un accord conclu avec l’Union Européenne de Radio -Télévision (UER) pour garantir une large couverture de cet évènement, et organiser par ailleurs un débat entre les candidats tête de liste à la présidence de la Commission Européenne.
Fort bien puisque l’UER, première alliance mondiale de medias du service public, est présente dans 56 pays et comporte 73 membres, dont pour la France : Radio France, France Télévision, France Medias Monde…Quelques jours plus tard…Radio France annonce que deux émissions, « Tous Européens » sur France Bleue (lundi au vendredi 21 h) et « En direct de l’Europe » sur France Info (chaque dimanche)…vont être supprimées dès le rentrée de septembre…
Alors que chaque scrutin pour cette élection voit le taux d’abstention croitre, on aurait pu espérer
mieux du service public.

Une pétition vient d’être mise en ligne

Yves Clément 
www.mouvement-europeen.eu

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail