Dans les coulisses du Salon des Artistes Orléanais

En plein cœur de l’été, la société des Artistes Orléanais prépare son grand rendez-vous d’automne en allant ici et là dans les ateliers. A l’occasion du 111e salon des Artistes Orléanais,  manifestation qui se tiendra du 20 octobre au 4 novembre à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier d’Orléans,  la Société des Artistes Orléanais et l’association Jeanne Champillou-Le Clos de Joÿe, qui décerne chaque année un prix de gravure Jeanne Champillou, respectivement représentées par Benoit Gayet et François Boulard ont, en effet,  avec enthousiasme décidé d’unir leur sensibilité et leur passion du patrimoine  pour évoquer le grand œuvre de Jeanne Champillou, musicienne, graveur et peintre céramiste orléanaise (1897-1978). 

François Boulard et un autoportrait de Jeanne Champillou

Aux cimaises de la collégiale Saint-Pierre-le- Puellier se retrouveront ainsi des créations de l’artiste qui fut aussi membre et vice-présidente des Artistes Orléanais.  Témoignage contemporain, vivant et décalé, de son travail et de son écho à travers le temps, sera le film événement réalisé par le cinéaste Philippe Gasnier sur une musique commandée au compositeur Reinhardt Wagner. 

Le catalogue , véritable livre d’art de cette exposition et de l’actualité culturelle régionale,  rendra un hommage tout particulier à la fresque réalisée par les enfants de l’école maternelle du Poutyl  dirigée par Michelle Laponche (Olivet) en hommage à celle qui a déjà décoré, avec Aimé Henry, dès 1953, leur établissement scolaire. Un véritable coup de soleil et de fête.

La nouvelle exposition des Artistes Orléanais présentera également  un grand hommage à l’œuvre de Roger Toulouse via dix-huit œuvres sculptées maîtresses. Les œuvres de quatre-vingt-dix artistes régionaux ( peintures, gravures, céramiques d’art) figureront également aux cimaises d’un salon dont l’artiste mongol, le peintre Rencenhorloo Lhagvarentsen, cher à Benoit Gayet qui entretient depuis 1990 des relations amicales et de coopération avec la Mongolie, sera l’invité d’honneur.

Jean-Dominique Burtin.

Michelle Laponche, directrice de la maternelle du Poutyl devant les œuvres de Champillou et des enfants

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. kadu
    Bonne nouvelle pour l’exposition de rentrée ; les artistes orleanais ont fait un bon choix :;
    Roger Toulouse et Jeanne Champilou
    une vierge de cette derniere sur la façade de l’eglise de Semoy: , cette eglise qui est une des premeres oeuvres de Roger Toulouse….
    Vite la rentrée pour cette manifestation toujours fort appréciée.

  2. si l’on veut “rendre un hommage tout particulier à la fresque réalisée par les enfants de l’école maternelle du Poutyl ” il faudrait citer celle qui en a été le maitre d’œuvre: Laurence Pilate qui a fait un travail remarquable! Dommage que cette fresque soit si peu visible

    • A l’occasion de cette fresque de l’école maternelle du Poutyl, les Artistes Orléanais, qui rendent hommage à la fresque du Poutyl, ont d’ores et déjà préparé pour leur prochain catalogue, sans attendre les commentaires, un hommage au travail de madame Laurence Pilate qui n’en est pas à sa première collaboration avec madame Michelle Laponche. Par ailleurs , il n’est pas dommage que cette fresque soit si peu visible. Elle accompagne , chemin tactile, chaque jour les enfants, leurs auteurs, à l’entrée dans leurs classes.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail