Quand l’ADA Blois Basket 41 s’invite à la visite ministérielle …

En visite au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron le 23 juillet dernier à l’occasion des championnats de France des clubs, la ministre des Sports Laura Flessel a été interpellée à 3 reprises sur la situation de l’ADA Blois. Elle invite le club à demander rapidement une seconde visite de la Fédération Française de Basket.

Laura Flessel et Serge Lecomte, Président de la Fédération Française d’Equitation.

Point presse, rencontre du Président de l’ADA Paul Seignolle pendant 20 mn et entretien d’une demi heure avec un groupe de Marcheurs composé notamment d’Ismérie Giron, référente départementale de LREM 41, Danielle Attia-Schussler  et Louis Buteau. Le sujet brûlant et polémique de l’ADA Blois a fait irruption à l’occasion de la 1ère venue de la Ministre au Parc équestre fédéral, théâtre de compétitions rassemblant   15 000 cavaliers et 14 chevaux sur 20 journées.

La Ministre a demandé à Paul Seignolle d’adresser au plus tôt un courrier au Président de la FFB demandant une seconde visite de la commission d’inspection pour vérifier la conformité au cahier des charges du centre de formation, condition indispensable pour évoluer en Pro A.

« Cette rencontre a été très positive. Mme la Ministre semble disposée à trouver une solution favorable. Elle nous a invités à demander officiellement, via un courrier, une seconde visite de conformité au cahier des charges de la FFB. Nous allons donc envoyer ce document dès demain. La balle est entre les mains de la Ministre mais quoi qu’il arrive, nous irons jusqu’au bout avec éventuellement un recours devant le tribunal administratif et la Cour de Justice européenne », a déclaré Paul Seignolle qui ne cachait pas son optimisme tandis que Laura Flessel avait bien insisté en conférence de presse sur le fait qu’il n’y aurait pas de passe-droit … 

Tandis que la compétition battait son plein sur le plus grand site équestre d’Europe, la Ministre a également confirmé que les épreuves d’équitation des JO Paris 2024 auraient bien lieu sur le site de Versailles (pour partie dans l’enceinte du château au fond du parc) conformément au dossier déposé par le comité d’organisation. « Lamotte-Beuvron sera une base arrière et bénéficiera des retombées touristiques de l’évènement » a assuré la Ministre au grand dam des élus départementaux. 

Jean-Luc Vezon.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail