Balades vertes à Orléans : flânerie au Parc Léon Chenault et dans la roseraie Jean Dupont

Flânerie au Parc Léon Chenault et dans la roseraie Jean Dupont

Aux beaux jours , bien des Orléanais en quête de quiétude ont envie de franchir la Loire, en voiture, à pieds, ou  à vélo en  bravant tous les risques de culbute  sur le pont George V, et de se diriger vers la Sologne où, plus près, vers les bords enchanteurs du Loiret, à Olivet, ville de la métropole propice aux promenades ombragées. Avec cygnes et moulins, canards à n’en plus finir, des restaurants et des terrasses, des petits bancs disposés çà et là propices à la lecture seulement troublée par les joggeurs souriants et délicats amoureux de nature, il y a de quoi se régaler d’oisiveté.

A mi-chemin de tout cela,  une petite halte peut s’imposer. En effet, un vaste espace s’offre à la déambulation, celui du parc Léon Chenault, dont les entrées se trouvent avenue Léon Savary et avenue Saint-Fiacre. On y découvre, notamment,  les oeuvres sculptées de Dall, datées de 1993.

Parc Léon Chenault ©Ch.Mouton

En se dirigeant vers le chevet de l’église Saint-Marceau, où trône le magnifique orgue contemporain Aubertin, chacun peut déambuler dans la roseraie, bien entendu quelque peu fanée à l’été,  mais celle de Jean-Dupont couvrant un espace de 2600 m2. 

Roseraie Jean Dupont ©Tourisme Loiret

Dans le quartier sud de Saint-Marceau, tout cet ensemble de jardins en coeur de ville, non loin du square Marguerite Yourcenar, rue des Anguignis, vient rappeler la magie des fleurs et des plantes, celle qui  anime le quartier depuis des siècles. 

Pour mémoire, l’ oeuvre des cultivateurs et des passionnés de nature se fête,  ici, avec les habitants lors d’une superbe et chatoyante fête de la Saint-Fiacre en début d’automne. A chacun d’être ainsi le jardinier de ses plaisirs !

JDB.

 

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail