Orléans La Source: faut-il le feu vert des locataires pour détruire la “tour infernale”?

Orléans détruit. Ses passerelles (en attendant d’en construire sur la Loire!) celle de l’avenue de la Bolière à La Source, celle de la RN.20 après le carrefour du LaB’O. Depuis son élection à la tête de la ville, Olivier Carré a le projet de détruire l’une des verrue architecturales d’Orléans La Source, place Choiseul, la tour dite T17 et sa dalle, la rescapée la plus spectaculaire de La Source première formule des années 60 Un quartier dont la rénovation ailleurs fait l’unanimité, hormis le centre commercial de La Bolière toujours dans son jus et qui attend encore ses premiers coups de pioche. Ce projet de démolition de la T17 qui n’est plus que partiellement habitée, fait réagir Michel Ricoud, non seulement en terme de coût, mais en raison du nombre de demandes de logements insatisfaites, mais aussi du relogement des 200 locataires sur place.
Dans le même genre, Evry dans l’Essonne, prépare aussi la démolition de tours et d’une dalle de ces années 60. Objectif fixé…2021!

La Tour 17 à Orléans-La Source.

 
 
L’avis de Michel  Ricoud (PC) et de Christian HEL, pour la CNL (Confédération Nationale du Logement)
 
“Olivier Carré, Maire d’Orléans, souhaite la démolition de la T17. Il l’a dit et redit. La direction de “Pierres et Lumières’’, le propriétaire de la T17, semble subir. Mais la CNL qui a pour rôle  la défense des locataires s’interroge sur le bien-fondé de cette démolition qui intervient dans un contexte marqué par 10.000 demandes de logement sur la Métropole d’Orléans. N’oublions pas le coût de cette démolition: 9 millions d’euros…..alors que l’on nous  serine partout qu’il faut faire des économies. 9 millions d’euros, c’est le coût de la réhabilitation du secteur “MIRABEAU”. Et les locataires dans cette affaire, qu’en pensent-ils? Car à ce jour, ni le bailleur, ni la Ville d’Orléans, ne les ont consultés. On nous referait le coup ( pas le coût, bien que…) de Bossuet de 2005 ? Rappelons que les locataires de ce secteur avait appris par la “République du Centre” que les logements allaient être démolis….sans que leur avis n’ait été sollicité. Il avait fallu une “bataille de chien” engagée par la CNL, durant des années pour que la raison l’emporte et que les locataires soient consultés. Résultat de cette consultation organisée par la Ville d’Orléans, Le bailleur “Pierres et Lumières” (déjà!) et la CNL: une forte participation et une encore plus forte opposition à la démolition.
Egalement, nous savons que sur les 200 locataires toujours en place actuellement à la T17, la moitié ( 100 locataires) serait relogée sur la Source ( mais à quel niveau de loyer?) et l’autre moitié ( 100 locataires ) seraient relogés en dehors de la Source.
La CNL de la Source n’a jamais été opposée à ce que la Source évolue, bouge et à certains moments de l’histoire de notre quartier, ne s’oppose pas à des démolitions. C’est le lot de tous les quartiers, Mais notre ligne de conduite n’a jamais changé: les locataires concernés, car il s’agit de leur vie, de leur logement, de leurs conditions d’habitation et d’environnement, doivent être acteurs et consultés.
La CNL va donc organiser le samedi 15 septembre 2018, dans le hall de la T17, une réunion des locataires, en présence des élus CNL de “Pierres et Lumières” qui siègent au Conseil d’Administration du bailleur.
La CNL de la Source va s’adresser au Président de la République, avec copie au Préfet du Loiret, au Maire d’Orléans, sur cette question”.
 
 
Christian HEL                                Michel RICOUD
CNL “Pierres et Lumières”           CNL LA SOURCE

——————————————-
 www.michelricoud.fr 

Afficher les commentaires