GoMesse, un site de co-voiturage vers les églises, testé en Loir-et-Cher

Crise des vocations et raréfaction des prêtres ont débouché sur la baisse du nombre de messe dans les petites églises rurales. D’où les difficultés pour les personnes isolées, non motorisées, surtout les personnes âgées, pour se rendre à la messe. Souvent, ils sont obligés faute de moyen de transport de faire une croix dessus.

Le “blablacar” des églises testé en Loir-et-Cher.

Alors, l’idée a germé dans l’esprit d’un catholique pratiquant breton, Emmanuel de Bélizal, un directeur de la com du secteur bancaire: pourquoi ne pas lancer un “blablacar” de la messe? A la différence notable qu’il s’agira d’un site de covoiturage solidaire et gratuit. Le site a été baptisé “GoMesse”, les lieux, dates et horaires sont déjà disponible sur  messes.info. C’est ce que révèle Le Télégramme.

Un test a été réalisé dans une petite paroisse du Loir-et-Cher,à Montrichard.  En deux dimanches, une vingtaine de personnes se disent prêtes à proposer des places dans leur véhicule. Essai transformé. En décembre, le projet estimé à 17 000 € (développement de l’interface, frais d’hébergement technique, communication, déplacements, etc.) s’ouvre alors aux donations sur CredoFunding, un site de financement participatif chrétien. Ce financement participatif qui espère faire des miracles prendra fin le 31 août. Pour l’instant 11 300€ ont été récoltés par ce biais et l’info a été envoyée à tous les diocèses.

Emmanuel de Bélizal prie pour que le système soit en place partout dans les diocèses français pour le 1er novembre, à la Toussaint. Bien entendu, on n’est pas obligé de rouler en “papamobile” pour participer. Mais l’histoire ne dit pas si l’autoradio du chrétien transporteur sera forcément branché sur RCF (Radio Chrétiens Solidarité).

Ch.B

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Décidément, les voies du Seigneur ne sont plus impénétrables ; elles risquent même de devenir un peu encombrées aux abords des édifices religieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail