Festival de Montoire: le Costa Rica a débarqué à Blois

Cette année, le festival de Montoire fête son 46e anniversaire. Les Blésois en ont eu un petit avant-gout il y a quelques jours, avant le festival qui aura lieu du 9 au 15 août prochain.

Un danseur du Costa Rica

Depuis 45 ans, la ville de Montoire résonne l’été aux sons des musiques traditionnelles du monde. En guise d’ouverture, depuis plusieurs années, un des groupes présents vient se produire à Blois quelques semaines avant le festival, dans le cadre des Délyres d’été. Cette année, c’est le groupe Tierra y Cosecha venu du Costa Rica, qui a démontré ses talents sur la Place Louis XII.

Et ce soir-là, c’est sous l’orage et la pluie que les danseurs et danseuses accompagnés de musiciens et chanteurs se sont produits devant un public blésois un peu plus clairsemé que d’habitude. Malgré la météo, c’est avec des sourires et beaucoup de gaieté et de couleurs que les Costa-Ricains ont fait découvrir le folklore de leur beau pays, baigné par le soleil et la culture des Caraïbes.

A la découverte du Costa Rica

Pour ceux qui souhaiteront voir ou revoir ces danses et ces chants racontant des histoires de vie et d’amour, ils reviendront sur la scène du 46e festival de Montoire lors d’animations en journée ou de spectacles en soirée, en particulier lors des soirées de gala des vendredi 10, samedi 11 et lundi 13 août. Ils seront également présents, comme tous les autres groupes venus d’Amérique, d’Asie ou d’Europe, pour le gala d’ouverture le jeudi 9 août à 21 heures et le gala de clôture le mercredi 15 août à 21 heures.

Danseurs de la République de Komis

Cette année, l’Amérique du sud est particulièrement mise à l’honneur avec en plus du Costa Rica, le Brésil, la Colombie et la Pérou. Pour l’Asie, ce sera la Chine avec les exceptionnels moines de Shaolin, le Kirghizistan, le Népal et la République des Komis. Il y aura aussi un groupe venu de Palestine, et un autre de Tchéquie.

Les couleurs de l’Amérique latine

Pour l’Amérique, les spectateurs pourront admirer danses, costumes, musiques des fêtes traditionnelles et religieuses par l’Ensemble Fior Ribeurinha du Brésil les samedi 11 et lundi 13 août. Pour la Colombie, les jeunes de l’Ensemble El Balcon de Los Artistas danseront la salsa avec beaucoup de talents pour le gala de l’Equateur au Pôle Nord le mardi 14 août. Pour le Pérou, les artistes aux costumes colorés de l’Ensemble Mi Cidan Peru mêleront danses traditionnelles et danses magiques de la forêt amazonienne les samedi 11 août à 21 heures et dimanche 12 août à 15 heures.

Une soirée exceptionnelle avec les moines de Shaolin

Pour l’Asie, les spectateurs pourront découvrir le talent des fabuleux moines de Shaolin venus de Chine lors d’une soirée exceptionnelle, le dimanche 12 août. Le ballet Ak Maral représentera le Kirghizistan, avec des costumes somptueux et des danses pleines de poésie, les vendredi 10 et samedi 11 août.

Les moines de Shaolin

Les danses folkloriques du Népal qui reprennent des situations de la vie quotidienne des habitants seront sur la scène les samedi 11 et dimanche 12 août. Pour la République des Komis, située à la limite du cercle polaire, c’est un groupe de collégiens qui fera découvrir sa culture musicale au public les samedi 11 et mardi 14 août.

De l’Asie à l’Europe

Pour la Palestine, les jeunes de l’ensemble culturel de Doha, qui s’efforcent de préserver les arts traditionnels palestiniens, se produiront lors des galas des vendredi 10 et dimanche 12 août. Pour la Tchéquie, les danses traditionnelles qui reprennent le travail des bucherons seront soutenues par un orchestre virtuose, lors des galas des samedi 11, dimanche 12 et mardi 14 août.

Tous les matins à 10h30, il y aura aussi des conférences : le vendredi 10 août, ce sera le folklore du Pérou, le samedi 11 le Kirghizistan, le dimanche 12 le Népal, le lundi 13 les moines de Shaolin, le mardi 14 le Brésil.

Et pendant sept jours, le Festival de Montoire proposera des animations de rue, des apéro-concerts ou des stages de danses.

Emmanuelle VIORA

Festival de Montoire

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.