Contre la canicule, les élus du Front de gauche du Loiret préconisent… la gratuité des transports

Il fait chaud en ville ? Planter des arbres et créer des espaces verts pour faire baisser (un peu) la température ? Vous n’y pensez pas ! Les élu(e)s du Front de gauche loirétains ont une bien meilleure idée : la gratuité des transports. Un tropisme tropical qui revient sur le tapis avec Michel Ricoud et Dominique Tripet.

Place du Martroi, 7 août, 16h30. Environ 37° à l’ombre. Or, il n’y a pas d’ombre… (si : couché derrière le banc).

“Alors que la canicule bat des records depuis quelques jours, nous demandons que tout soit mis en œuvre pour protéger la population, nos concitoyens. Nous réitérons avec force qu’il nous faut prendre immédiatement les mesures qui s’imposent, dont la gratuité des transports collectifs qui est l’une des réponses, avec l’ouverture gratuite elle-aussi de la portion autoroute Saran-La Source pour limiter la circulation automobile en ville. De nombreuses villes ont pris cette décision. Qu’attend-on pour prendre la même à Orléans ?
Bref, en tant qu’élu.es nous avons cette responsabilité : Combattre sans relâche ce fléau invisible qu’est la pollution, mais aussi prendre les mesures qui s’imposent pour la réduire, et préserver la santé de nos concitoyen.nes.

C’est un problème de santé publique. Un peu de courage, allons-y ! Décrétons la gratuité des transports publics”.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le Monde.fr de ce jour titre “La Terre risque de se transformer en « étuve » à cause du changement climatique” : https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/08/07/la-terre-risque-de-se-transformer-en-etuve-a-cause-du-changement-climatique_5340233_3244.html

    Le dioxyde de carbone (CO²) est un des principaux gaz contribuant à l’effet de serre et aux dérèglements climatiques. Parmi les émissions causées par les transports, les véhicules particuliers sont les principaux contributeurs en France.

    Alors, pourquoi dénigrer celles et ceux qui, dans notre agglomération, proposent urgemment un recours massif aux transports en commun, notamment par la gratuité, afin de contribuer à enrayer la hausse des températures ?

    L’agglomération orléanaise subit cette semaine une nouvelle période de canicule et un épisode de pollution de l’air à l’ozone. Pouvons-nous continuer comme cela ?

    C’est pourquoi Michel Ricoud et les élu.e.s Front de Gauche de Saran ont voté lors du dernier conseil d’Orléans Métropole contre la nouvelle hausse des tarifs du bus et du tramway : http://continuons-avec-vous-pour-saran.elunet.fr/

  2. Le Monde.fr de ce jour titre : “La Terre risque de se transformer “en étuve” à cause du changement climatique”.

    Or, le dioxyde de carbone (CO²) est un des principaux gaz responsables de l’effet de serre et des dérèglements climatiques actuels. Les principaux contributeurs des émissions de CO² dans le secteur des transports en France sont les véhicules des particuliers.

    Dès lors, pourquoi dénigrer les élus qui proposent de réduire ces émissions par un recours massif aux transports en commun, rendus plus attractifs par leur gratuité ?

    Notre agglomération connait cette semaine une période de canicule, doublée d’un épisode de pollution de l’air à l’ozone. Pourquoi refuser ainsi le nécessaire débat sur les meilleurs moyens de réduire urgemment et significativement les émissions de gaz à effet de serre dans notre métropole ?

    http://continuons-avec-vous-pour-saran.elunet.fr/

  3. Pourquoi les habitants d’Orléans s’obstinent-ils à traverser la métropole d’Est en Ouest et du Nord au Sud pour aller travailler ? Plutôt que de vouloir rendre gratuit les transports en commun (ce que quelques villes essayent de faire), il faut miser sur le transport bi-modal, avec les parcs-relais, et supprimer au passage la limitation de hauteur pour les véhicules qui les utilisent.
    Ayant maintenant la chance (en contrepartie hélas de beaucoup de bruit) d’habiter à côté du tram et de 3 lignes de bus, je limite mes sorties en voiture à mes loisirs ou à une visite au supermarché tous les 10 jours.

  4. Nous n’avons dit que la gratuité des transports était LA SOLUTION MIRACLE, et que d’autres solutions peuvent être en place. Néanmoins, et par temps de canicule, c’est une proposition qui mérite d’être étudiée. De plus en plus de villes, en France et à l’étranger, s’y mettent. D’ailleurs, sur notre Métropole, d’autres élus (J.P GRAND) et des collectifs citoyens vont dans le même sens ( CIT’LAB). Alors…Oui, “ce tropisme tropical” reviendra encore sur le tapis, n’en déplaisent à ceux qui ironisent sur cette proposition

Les commentaires pour cet article sont clos.