‌Des planètes et un clown

Tout avait pourtant bien commencé pour Jupiter. Les planètes étaient bien alignées et le grand cirque pouvait commencer. Un monarque avec un nez de clown… le spectacle promettait! Johnny avait eu la bonne idée de casser sa pipe au début de son règne et la bande à Deschamp défait lors de l’Euro Hollandais avait eu la bonne idée de ramener la timbale au Palais de l’Elysée. Macron éructait !

de Yves Bodard
 
Mac Ron pouvait continuer à nous enfumer et nous faire avaler ses vielles recettes industrielles comme son pote Mac Do…nald Trump. Cherchez le clown! Il aura fallu la chute de deux gendarmes motorisés lors du défilé du 14 juillet, d’une fumée rouge crachée au mauvais moment dans le ciel de Paris, d’une pluie digne d’Hollande lors de la remise de la coupe du Monde sous le regard goguenard de Poutine à l’abri sous son pépin pour nous réconcilier avec l’histoire, la petite histoire. Le viagra ne faisait plus son effet et Macron “débandait” dans l’opinion! Quelques semaines plus tard, une éclipse de lune, la défaite de Froome sur le Tour qui avait perdu sa potion magique et le sky se couvrait de nuages! Les planètes n’étaient plus alignées et l’horizon moins plat.
 
Le clown avait enfilé sa sape de magicien et pourtant ce n’est pas un lapin ni… un panda que ce diable de prestidigitateur allait sortir de son chapeau. Gérard Majax nous avait bien prévenu: “Macron, président.”‘ “Y a un truc!” A défaut de lapin, ce fut un jeune homme bien comme il faut et qui portait l’uniforme à merveille qui sortit du… terrier! Une faute de goût peut-être, la capuche sous le casque. Fillon lui était mieux sapé et gratos. Il n’ y a a peut-être qu’Hollande, encore lui, avec  ses manches de chemises trop longues pour rivaliser d’inélégance.
 

Alexandre Benalla

L’attirail du gars:
-Port d’arme (Un glock 43,c’est glauque)
-Une voiture équipée façon K 2000. Une Renault, l’honneur est sauf!
-Un civil élevé au garde de lieutenant colonel à 26 ans, sans avoir fait le service militaire, n’ayant ni l’âge, ni le diplôme, ni l’expérience requis. Mais en Macronie et en Ma connerie quand le roi dit “Je veux “, le bouffon a!

Ce Monsieur Benalla que personne ne connait mais que tout le monde a fréquenté. Ce Monsieur Benalla qui a servi Hollande (livreur de croissants?), protégé Aubry (de colleurs?) au bricoleur (ha ha ha). Ce Monsieur Benalla que le ministre Collomb-1, affirme ne pas connaitre. Mais qu’il débriefait le soir du 1er Mai dans la salle de commandement de la DOPC (Direction de l’ordre public et de la circulation). Collomb-1 avait mis tout le monde dans la merde!

Menteurs, amnésiques, faux-cul…?

C’était donc cela la promesse d’une autre façon de faire de la politique, plus propre, plus transparente. Plus “moutonesque” en tout cas à voir touts ces brêles en marche, que dis-je, au pas de course derrière leur berger prêt à les tondre! Affligeant.
Ce n’était  sans doute pas la watergate, plus proche du Pénélope Gate mais à coup sûr digne du Water-closed. Alors, juste envie de tirer la chaîne et évacuer ces restes intestinaux. Macron aura chu et déchu pour avoir offert un costume de gendarme trop grand à Alexandre le Petit. Le contraire eut été plus inspiré.

Finalement, pour ces hommes bien mal sapés, c’est encore dans leur habit de clown qu’ils nous font le moins rire. Vous voulez un clown président alors votez “Achille!

Achille président!

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Le “travailleur social” Yves Bodard (rappelez-vous le surnom donné à Serge Bodard, l’ancien secrétaire général de la maire d’Orléans par ses employés ; Joli Zob, ce qui vaut bien Mac Ron), nous sort le grand jeu, met tout et son contraire dans un panier à salades et nous livre une diarrhée verbale. Pathétique. Lui en tout cas ne me fait pas rire, ni même sourire.

  2. Moi, j’aime bien ce qu’écrit Yves Bodard,
    ça change des promenades dans les jardins publics et dans les allées du pouvoir- business,
    ça ne change rien à la situation actuelle,localement, régionalement, nationalement et internationalement où les patrons financiers ont pris la direction des affaires (ce qui facilitera certainement la reconversion de Hulot) mais ça fait du bien de lire quelqu’un qui ne participe pas au “business as usual” (qu’on peut traduire par “le spectacle continue)

    • On peut ne pas être d’accord avec toutes les opinions émises par Yves Bodard dans ce sujet. Il n’empêche, cet article est un excellent condensé de l’actualité estivale et des 1 an de présidence d’Emmanuel Macron, drôlement bien formulé et rédigé de fait. Et le commentaire de Némesis est pertinent également.

      • Merci et vous avez raison,chacun sa liberté d’émettre et de penser.Pour ma part,le conformisme,c’est pas mon truc . Je vais me pencher sur le cas Hulot mais toujours avec recul et pas dans l’immédiateté de l’actualité!Bonne soirée

        • Très bel article. Continue Yves. Toutes mes félicitations. C est toujours agréable quand on derange et gêne…. moi j adore ça. Et oui la jalousie existe. … Continue à déranger. La vérité dérange.

    • Merci de votre soutien qui va me donner un peu de force pour affronter la horde de la caste en Marche qui ne va pas manquer de vouloir me mettre plus bas que terre…..J’assume ma liberté de ton!
      Bien à vous.

  3. quel humour affligeant et de caniveau!Dommage pour MAGCENTRE de publier de tel torchons…il y a mieux à faire

    • Tout à fait d’accord, ce texte vomitif relève du caniveau.
      Comme je l’ai déjà écrit plus haut, c’est affligeant et ne devrait pas trouver place sur MagCentre.
      Si l’on peut être (plus ou moins) d’accord sur le fond, la forme est inadmissible, du moins à mes yeux.

    • Magcentre a cette particularité de laisser tous les modes d’expression vivre..Le mien est imagé et parle aux gens. Vous appelez à la censure..Je dérange mais mes mots sont bien moins violents que la réalité de ce vivent les plus fragiles. Vous pouvez demander à Magcentre de ne pas publier et pour vous dire,la rédaction fera bien ce qu’elle veut! Je publierai ailleurs mais vous ne me ferez pas taire! Je suis parfois plus poétique et mesuré. mais pour des causes plus nobles et respectables!

Les commentaires pour cet article sont clos.