Démission de Nicolas Hulot : la fin du greenwashing

“Les Jeunes Socialistes du Loiret prennent acte de la décision de Nicolas Hulot de démissionner du gouvernement. Bien que nous regrettons le départ d’une figure de proue du mouvement écologiste, il convient de constater que le gouvernement en est le seul et unique responsable.

En voulant se servir de Nicolas Hulot comme d’une caution verte, le gouvernement n’a, en réalité, fait durant son mandat que du Greenwashing. Reculant devant chacun des défis écologique et climatique, reniant un grand nombre de promesse du candidat Macron et agissant à l’échelle européenne à contre-sens des impératifs climatiques, le gouvernement ne peut pas sincèrement se dire écologiste.

Les Jeunes Socialistes souhaitent vivement que l’urgence climatique soit remise à l’agenda, un objectif visiblement non partagé par le gouvernement. Malheureusement, il semble que la majorité présidentielle soit restée dans le vieux monde qu’elle dénonçait alors, et applique encore de vieilles recettes : libéralisme, destruction de la machine sociale et ignorance des enjeux environnementaux au profit d’une économie irréfléchie et excluante. Cette politique injuste nous a toujours menée dans le mur, ce gouvernement souhaite la poursuivre, nous continuerons de la dénoncer”.

Afficher les commentaires