Orléans: les voyages forment (l’Auberge de) la jeunesse!

A Orléans ce ne sont pas les jeunes touristes qui voyagent mais l’Auberge qui leur est destinée. La saga de l’Auberge de Jeunesse d’Orléans continue.

L’Auberge de jeunesse actuellement installée aux Ombrages.

Voilà que la mairie l’annonce maintenant  dans les locaux de l’actuel CNFPT (Centre National de la Fonction publique territoriale), rue de l’Abreuvoir, qu’elle veut racheter. “Cette nouvelle localisation, à 150 mètres de la Loire à vélo, à 500 mètres de la rue de Bourgogne et à 1,5 km de la garde d’Orléans répondra d’avantage aux attentes des voyageurs qui pourront ainsi profiter d’une situation centrale, propice à la découverte de la ville et de son patrimoine”, explique la mairie. C’est le moins que l’on puisse direActuellement, l’Auberge de jeunesse, longtemps installée dans les tribunes du stade omnisports de La Source, a été exilée au diable vauvert, dans les locaux d’un ancien EHPAD, aux Ombrages, toujours à Orléans la Source à plus de vingt minutes à pied de la première station de tramway, à minimum une heure du centre ville, et dépourvue de toute station de location vélo! Une localisation surréaliste pour des touristes qui souhaitent visiter le centre ancien. A l’origine l’Auberge de jeunesse était prévue dans une aile de l’ancien hôpital Madeleine, sur un joli site anciennement affecté au logement des internes. Mais le coût de la réfection s’annonçant trop élevé, la mairie a abandonné cette solution, sans doute au profit d’une opération immobilière. A combien s’élèvera l’addition de la transformation de l’actuel CNFPT, “un positionnement plus central par rapport à la ville et à l’itinéraire de la Loire à vélo”, comme l’admet, sans rire, la mairie? 

Une chose est sûr, les jeunes touristes ne prendront pas ombrage de ce nouveau déménagement, l’Auberge dans l’ancien EHPAD n’ayant pas recueilli, c’est le moins que l’on puisse dire, un francs succès…

Ch.B

 

Le centre de formation de l’US Orléans ouvre vendredi

  • L’entrée de l’ancienne Auberge de Jeunesse au stade de La Source.


    Depuis avril les locaux de l’ancienne Auberge dans les tribunes du stade La Source sont en travaux, pour aménagement et modernisation, afin d’y accueillir le centre de formation des jeunes footballeurs de l’US Orléans.
  • Une excellente vocation donc pour ce locaux qui permettront à l’USO d’obtenir des points “licence club “nécessaires à des financements complémentaires du club. Les travaux ont été effectués dans les                                                                                     chambres, les couloirs, la salle de

    Les chambres de l’ancienne’Auberge au premier étage de la tribune du stade de la Source.


    musculation, dans les vestiaires et au réfectoire. Les premiers pensionnaires du centre de formation devraient arriver dès vendredi prochain, 31 août.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pour le tourisme, ouais, peut-être ?
    Quelle rigolade le tourisme, encore faut-il s’en donner les moyens.
    Avez vous remarqué comme la ville est sale : rue de la République, place De Gaulle et sous la place du Martroi : les arrêts bus et du tram, à vomir la saleté et les comportements. Une chose est sûre les jeunes (certains et les toujours mêmes) ne sont pas écolos !
    Et puis il y a les “roms” et autres “quêteurs”, c’est fatigant à la longue.
    Bien entendu, je ne vais pas énumérer tous les coins dégoûtants.
    Alors, est-ce une vue étroite de ma part. Pas du tout, si je me réfère aux commentaires d’autres passants et à la réflexion de cette famille d’anglais (c’est peut être pire chez eux) qui méprisait notre ville.
    Parfois, il vaudrait mieux ne pas comprendre cette langue, j’ai répondu “you and your country too” et je me suis retourné. Pas de réaction, comme j’avais parlé assez fort, j’en ai déduit que mon accent devait être mauvais !
    Ca me met en colère que notre ville ne soit pas au top.

    • En plus de visiter une ville sale, les touristes rencontrent des Orléanais irrascibles… Dommage ! 😀
      Heureusement nous sommes nombreux à avoir une vision différente.

  2. Excellente nouvelle !
    Les AJ sont des lieux de rencontre des jeunes voyageurs de tous horizons. Se souvenir d’une belle rencontre à Orléans ne sera que positif pour l’image de la ville.
    Les localisations précédentes semblaient correspondre à une volonté de “tuer” l’AJ. Ce déménagement prévu est rassurant sur ce point.

Les commentaires pour cet article sont clos.