Ingré : tous champions du monde, tous Thauvin !

Ce lundi 10 septembre est à marquer d’une belle pierre pour les ingréens. Florian Thauvin, l’enfant du pays, consacré champion du monde de football en juillet dernier avec l’équipe de France, a passé son après-midi avec les enfants des écoles, les élus et la population. Et sans l’accent de Marseille, peuchère !

« Nous, Florian Thauvin ? Et comment, qu’on est fan. Et on est pour l’O.M, aussi, bien sûr ». Manon, Priska et Clément sont là, depuis une heure, devant l’entrée des vestiaires du gymnase d’Ingré, à attendre leur champion pour essayer de décrocher un autographe, ce qui n’est pas gagné. Pourtant, il ne pourra pas les manquer, car ces deux jeunes filles et ce garçon portent tous les trois son maillot, celui où il est marqué Thauvin, dans le dos, pas forcément avec le même numéro. Des ingréens ? Heu, non, même pas. « On est de St-Denis de l’Hôtel, mais on ne voulait pas rater çà », avouent ces trois « tifosis » Loirétains, même pas habitués à chausser les crampons.

Ce lundi 10 septembre 2018, des Thauvin, de tous âges et de tous sexes, il n’y en avait pas qu’un, à Ingré. Tous l’étaient de cœur, même s’ils ne portaient pas le maillot. A commencer par Christian Dumas, le maire de la commune et les membres de son conseil municipal, comme les édiles de Saint-Jean de la Ruelle, Christophe Chaillou en tête. A l’âge de 5 ans, en 1998, alors que l’équipe de France gagnait sa première étoile de champion du monde, Florian Thauvin s’inscrivait au club d’Ingré, et touchait ses premiers ballons. Il quittera ensuite le club d’Ingré pour celui de Saint-Jean de la Ruelle, et deviendra professionnel pour être désormais à Marseille, où son talent lui a permis d’être sélectionné dans l’équipe de France, et compter parmi les 22 joueurs qui ont remporté une seconde fois la coupe du monde pour la France.

Un bel exploit, fruit de beaucoup de travail et d’abnégation, qu’il a suffit partager avec les enfants des collèges, notamment ceux de Montabuzard, « là où je suis allé à l’école, moi aussi », rappelle-t-il, en présence de ses parents et d’anciens amis. Et toujours avec le sourire, malgré une nuit assez courte. Car, la veille, avec l’équipe de France, au stade de France, les Champions du Monde ont battu les Pays-bas, et il était du nombre.

Un message d’excellence affirmé

Ainsi, de 14h à 18h30, entre rencontres avec les enfants des écoles et cérémonies officielles, remises de cadeaux et discours improvisés, au gymnase de la Coudray ou sur le stade, la convivialité était de mise. Florian a assuré le show avec sourire et gentillesse, terminant même sa prestation au stade en faisant chanter la foule, et en l’enregistrant sur son téléphone portable…aux couleurs de son maillot !

Gageons que ce message d’excellence transmis avec bonne humeur saura porter ses fruits auprès des générations à venir. Dans la foule, quelques jeunes femmes se souvenaient de l’avoir croisé sur les bancs de l’école, et soulignaient « qu’il est beau gosse »…tout comme quelques mères de familles plus âgées, dont les enfants ont pu le côtoyer dans l’après-midi.

Manon, Priska et Clément ont-ils pu avoir leur autographe ? Ont-ils fait parti des quelques chanceux qui ont eu ce privilège, quand le champion s’est enfermé dans sa voiture, à l’issue de la cérémonie, pour dédicacer des maillots, des objets divers, voire quelques ballons que même M. Le maire s’est employé à lancer dans la foule. Mystère. Mais une chose est certaine, le nouveau citoyen d’honneur de la commune, puisque c’est officiel de ce jour, aura donné autant qu’il a reçu, en cadeau et en gentillesse. Comme tout porteur des valeurs sportives qu’il représente, et incarne avec naturel.

Bravo Florian, et merci. Sans conteste, ce lundi 10 septembre, tous les Ingréens étaient des champions du Monde, et rêvaient d’être des Thauvin.

Jean-Luc Bouland.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.