Orléans : table ouverte pour la Table d’à Côté

Christophe Hay a ouvert son carnet d’adresses pour marquer l’ouverture de son nouveau restaurant à Limère.

Aurélien Larjeau et Christophe Hay.

Installé à Montlivault près de Blois avec deux établissements dont l’étoilé Maison d’à Côté Christophe Hay est unanimement reconnu comme un des meilleurs chefs de la région. Profondément attaché à son terroir il a voulu retrouver sa jeunesse dans l’Orléanais en ouvrant un nouvel établissement. C’est chose faite depuis fin juin avec la Table d’à côté qui s’est installée dans le Pavillon de Limère près du golf d’Ardon. « J’ai cherché un site durant deux ans à Orléans » explique le chef qui a confié les cuisines de la Table à un jeune cuisinier prometteur de 26 ans, Aurélien Larjeau. « Avec l’aide de la ville, j’ai finalement trouvé ce site qui réunit toutes les conditions : la campagne, l’accessibilité, la présence d’un tissu économique fort, le golf, un grand hôtel Mercure… ».

Riche de valeurs terriennes, fils de paysans, fier de son terroir Christophe Hay secondé par son épouse Emmanuelle, met en valeur la région et ses produits, les poissons de Loire, les légumes de son jardin de Montlivault. Tout cela, mais aussi le caviar de Sologne ou les anguilles de Loire grillées étaient à l’honneur lundi soir. Pour fêter son ouverture Christophe Hay avait ouvert son carnet d’adresses, politiques (Jean Pierre Sueur, Richard Ramos), gastronomiques (Philippe Bardau, Le Lift à Orléans) mais aussi des chefs d’entreprises, des viticulteurs, des représentants du Lycée hôtelier de l’Orléanais, des clients. Une soirée pour « se faire un nom », pour imposer cette table dans le paysage gastronomique orléanais et avant tout pour « faire plaisir aux clients ».

J.-J.T

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.