Loiret : de la marine à la préfectorale…il suffit de passer le pont

Il a servi sur le porte-hélicoptère Jeanne d’Arc. Le voilà sous-préfet dans la ville de l’héroïne à Orléans. Comme quoi « le service de l’Etat et de la France », son leit-motiv offre bien des passerelles, des ponts en l’occurrence.

Ludovic Pierrat était aussi « destiné » à faire étape dans le Loiret puisque ce Parisien de naissance il y a 45 ans, a de attaches et même une maison familiale et de jeunesse à Gien. Il vient d’arriver en préfecture d’Orléans où il remplace depuis cette semaine Nathalie Costenoble en tant que sous-préfet et secrétaire général adjoint.

Ludovic Pierrat, nouveau sous-préfet.

Son précédent poste était aussi dans un plat pays, sans la Loire mais avec la mer et le foie gras en prime : Ludovic Pierrat était directeur de cabinet du préfet des Landes à Mont-de-Marsan. Pays de rugby pour cet amoureux de football et du PSG qu’il a pratiqué tout petit comme joueurs puis comme spectateurs « du temps de Safet Susic, c’était en 85 », se souvient-il Il compte bien adopter l’USO et la Ligue2, mais son boulot de sous-préfet à la ville consistera plus sérieusement à seconder le préfet Falcone, « représentant de l’Etat et du gouvernement dans les territoires » et à s’emparer des dossiers chauds.

En opération dans le Golfe et au large de l’Afrique

Montargis

Lui qui a participé à des Opex (opérations extérieures) dans le Golfe et au large de l’Afrique, montera au front dans la lutte pour l’hébergement d’urgence, la politique de la ville et maintenant il sera armé du plan pauvreté du gouvernement qui vient de sortir.  Lundi Ludovic Pierrat était déjà en opération avec la signature d’un contrat sur les stages de 3 ème des collégiens qui n’ont pas la chance d’avoir des familles au relationnel étoffé. L’Etat et le Conseil départemental se sont engagés à trouver 92 stages dans le privé et 92 dans le public à ces collégiens vers la découverte de la vie active. Autre thématique forte de ses prochains mois de sous-préfet, la politique de cœur de ville. Après la contrat signé à Gien, il se penchera sur les politiques de redynamisation des centres villes à Montargis et Pithiviers, en lien avec les sous-préfets locaux.

Elève de Science Po Paris, Ludovic Pierrat a fait une année d’étude à HEC Montréal et a navigué à différents postes dans la marine, de Toulon au Secrétariat général de la mer jusqu’à la préfecture maritime de Cherbourg en passant par la Nouvelle Calédonie; Bienvenue au port d’Orléans sur Loire en attendant le Festival dans un an, dans la capitale des marins…d’eau douce.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.