Orléans veut soigner l’architecture du quotidien

Construire mieux, au service des habitants, et pas seulement pour des investisseurs qui cherchent un bon placement…

L’architecture à Orléans en question.

Orléans a pour ambition de tirer le bâtiment vers le haut, en favorisant les échanges et les liens entre tous les acteurs du secteur, architectes, promoteurs, entreprises, administrations, etc. Un premier pas vient d’être franchi avec l’organisation de deux tables rondes au Labo le 13 septembre en présence de quelques invités de marque, comme Jacques Ferrier, le patron de l’agence d’architecture qui pilote la réhabilitation de l’ancien hôpital et la construction du futur complexe sportif et événementiel Co’met. De quoi nourrir la réflexion, pour ces grands projets et pour d’autres à venir, comme l’aménagement du Val Ouest, ou encore la création du futur quartier des Groues. Le projet, dans les tuyaux depuis des années, devrait finir par avancer, en particulier sur le volet paysager. La ville prévoit d’y créer bientôt une serre provisoire et d’engager des plantations à l’automne.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Et si la ville soignait aussi la propreté des stations du Tram…en particulier à la station Gare d’Orléans: quai sud et bas du mur CRASSEUX, , angle noir d’une saleté bien installée , vitre qui sépare le quai de la rue maculée des éjections des oiseaux qui nichent dans les jardinières du dessus , déjections que l’on retrouve sur l’un des sièges .
    Quant au cheminement qui conduit de la station à l’entrée du hall de la gare ; il présente la même absence de soin que le quai.

  2. Empeché, je n’ai pas pu assisté a la journée du 13 septembre ; pour la qualité architecturale j’espere que les services et les élus concernés par l’affreux immeuble construit sur le quai de Loire ont pu et vont pouvoir se recycler ; pour l’attention au paysage j’espere aussi que le grand architecte invité a changé de point de vue depuis son projet d’Arena..mais pour les uns comme pour l’autre il y a du pain sur la planche

Les commentaires pour cet article sont clos.