Orléans veut soigner l’architecture du quotidien

Construire mieux, au service des habitants, et pas seulement pour des investisseurs qui cherchent un bon placement…

L’architecture à Orléans en question.

Orléans a pour ambition de tirer le bâtiment vers le haut, en favorisant les échanges et les liens entre tous les acteurs du secteur, architectes, promoteurs, entreprises, administrations, etc. Un premier pas vient d’être franchi avec l’organisation de deux tables rondes au Labo le 13 septembre en présence de quelques invités de marque, comme Jacques Ferrier, le patron de l’agence d’architecture qui pilote la réhabilitation de l’ancien hôpital et la construction du futur complexe sportif et événementiel Co’met. De quoi nourrir la réflexion, pour ces grands projets et pour d’autres à venir, comme l’aménagement du Val Ouest, ou encore la création du futur quartier des Groues. Le projet, dans les tuyaux depuis des années, devrait finir par avancer, en particulier sur le volet paysager. La ville prévoit d’y créer bientôt une serre provisoire et d’engager des plantations à l’automne.

 

Afficher les commentaires