Derby: l’USO renverse la Berrichonne 2 à 0

Le charme un brin désuet des derbys a d’autant plus de saveur cette saison qu’un
seul Tours FC vous manque, et tout le Centre-Val de Loire est dépeuplé. Un derby,
comme chez Mme Angot, c’est un amour impossible.

@ USO. Julien Perron.

Le choc Berry: un roc venu de Châteauroux


Le round d’observation est court et les débats vifs d’entrée. Châteauroux montre sa présence physique et sa sérénité défensive, et les Orléanais répondent par des contre-attaques rapides, mais maladroites. A la 18 ème c’est Gallon qui doit s’employer en deux temps, puis à la 20 ème le stade de La Source retient son souffle quand le 14 castelroussin s’écroule dans la surface de réparation de l’USO, mais l’arbitre, bienveillant, ne bronche pas.
C’est paradoxalement Cissokho à la 23 ème qui offre, par une relance hasardeuse, une nouvelle balle de match aux Berrichons, heureusement sauvée par la sortie de Gallon, qui s’emploie à nouveau à la 25 ème mais se fait percuter par son propre défenseur, Mutombo. Décidément rien ne semble tourner rond ce soir pour Orléans.

Délivrance d’Orléans par Le Tallec: un 8 mai en septembre

Enfin à la 30 ème un centre de Ziani trouve la tête de Le Tallec qui remise bien sur Lopy
qui rate le cadre.
Et une minute plus tard, un nouveau centre de Ziani, inarretable ce soir, permet àLe Tallec de marquer dans le but vide : 1-0 pour l’USO, contre le cours du jeu, en une sorte de « joue-la comme Deschamps ». 
Comme la savoureuse tarte solognote des demoiselles Tatin, le derby est renversé.
Un nouveau déboulé de Pinaud à la 33 ème trouve Cissokho dont le tir passe près de la
lucarne de la Berrichonne.
À nouveau à la 39 ème , sur un coup franc de Bouby, Lopy frappe fort et frôle le poteau,
puis Lopy à nouveau rate une superbe remise d’Avounou. Châteauroux semble en cette fin de première mi-temps ko debout et plus proche de craquer que de d’égaliser.

Les promesses de l’aube: un derby renversant

Karim Ziani le capitaine et meneur de jeu et Gauthier Pinaud félicités par leur entraîneur, Didier Olle-Nicolle.

En seconde période, la Berrichonne tente de réagir et se montre dangereuse devant Gallon sur une belle frappe rasante à la 55 ème Mais à la 57 ème sur une subtile ouverture de Ziani, Le Tallec se montre trop collectif, rate sa passe en retrait et la balle de 2-0. Encore à la 62 ème , Le Tallec et Cissokho combinent bien, mais sans réussir à tuer le match.
À l’inverse les 3 888 spectateurs retiennent leur souffle à la 73 eme sur un coup franc qui passe au-dessus de la cage de Gallon. Mais à la 75 ème Le Tallec résiste à la charge de deux défenseurs pour voir son tir contré mourir au ras du poteau.
Le Tallec est remplacé par Tell et Demhincy par le dernier arrivé, l’impressionnant Ephaiston, qui sert un caviar immanquable à Tell, seul devant le but vide, à la 85 ème .

Coup de chaud sur le but berrichon.

Mais c’est pour mieux se rattraper immédiatement par un superbe lob à la 87 ème : 2-0 pour l’USO ! Le match est plié, les Orléanais ont même l’occasion de tripler la mise à la 88 ème, mais cette fois le portier berrichon remporte joliment son duel, et dans le temps additionnel.
L’essentiel est fait : une belle victoire à domicile, contre un concurrent direct pour le maintien, désormais rejoint au classement avec 7 points et la reprise d’une belle série, avec un jeu maîtrisé à l’exception des 25 premières minutes. Avec un Ziani affûté, un Gallon de gala, un Le Tallec retrouvé, et des jeunes pousses au talent impressionnant. Un vrai printemps à l’orée de l’automne.

Paul Jozet

———————————————————————————————–

US Orléans bat La Berrichonne de Châteauroux 2 à 0. Stade de La Source. 3888 spectateurs. Arbitre Romain Lissorgue.

Buts pour l’USO: Le Tallec (31ème), Tell (87ème)

US Orléans: Gallon, Monfray, Mutombo, Bouby, Pinaud, Ziani, Lopy, Demoncy (Ephestion, 77ème) , Avounou, Cissokho (Lecoeuche, 86ème), Le Tallec (Tell, 80ème)

La Berrichonne de Châteauroux: Contreras, Mbone, Bourillon, Fofana, Operi, Barthelme, Vaanbaleghem, Livolant,Sangante,Tounkara, Yamga Tientcheu.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.