National 2 : le Blois Foot 41 leader

Après son bon match nul 3-3 contre Andrézieux ASF samedi, le Blois Foot 41 est un beau leader de National 2 (Groupe B) après 6 journées. Un début de championnat enthousiasmant qui repose sur des bases solides.

Les 20 premières minutes des Blésois en disent long sur leur potentiel dans ce championnat à 16 équipes proches les une des autres. Les joueurs de Loïc Lambert ont en effet proposé un jeu léché avec de jolis mouvements offensifs ponctués dès la 6e minute par un magnifique but de leur avant centre Jordan Popineau. Après une superbe relance de l’excellent Marvin Rousseau, ce dernier a ajouté un 4e but à son compteur personnel.

La suite sera à l’avenant. Après un inimaginable loupé du solide Hermann Mongomba de la tête à la 13e, probable signe de l’ouverture des vendanges sur les coteaux de la Loire, Jérémi Kimmakon doublait la mise 7 minutes plus tard sur un tir au ras du poteau du portier forézien. 2-0. La messe semblait dite et le match plié. Les joueurs d’Andrézieux-Bouthéon en auraient presque eu les yeux pour pleurer si les Blésois n’aient pas baissé de régime après cette entame digne d’un leader.
Les jaunes fluo vont en effet redresser la tête et vite réduite le score de façon intelligente par Barge peu de temps après la sortie sur blessure de Wilfried Baana-Jaba, particulièrement remuant jusque là.

À la mi-temps, notre confrère et spécialiste émérite du football entre Loir-et-Cher, le journaliste de Sweet Fm, Denis Deshayes était d’ailleurs le premier à reconnaître cette parfaite maîtrise technique des jaunes et rouges durant 25 mn. « Blois mérite sa place de leader. C’est costaud derrière. Les joueurs sont bien en places et se trouvent rapidement avec de belles percussions d’attaquants mobiles qui combinent bien » analysait-il. Ainsi régalé depuis 3 matchs, on comprend mieux l’attrait du public, de plus en plus nombreux au stade Jean-Leroi (700 ce samedi) pour soutenir l’équipe du président Jacob.

La belle réaction des Foréziens

Hélas, la seconde mi temps ne sera pas sur le même calibre. D’entrée, sur un tir aérien, pourtant anodin, Amieux trompait Victor Pelleray. Revenus au score, les joueurs de Jean-Noël Cabezas étaient par monts (du Forez) et par vau mettant à mal le schéma tactique blésois. Pourtant à la 51e, à la suite d’une faute dans la surface sur Mongomba, l’incontournable Popineau transformait ce pénalty justifié.

C’est un prêté pour un rendu car sur une faute de Pierre Perou, un pénalty était sifflé cette fois pour les Andréziens-Bouthéonnais. Il sera transformé avec finesse et réalisme par Barge à la 84e. Quant au défenseur central blésois, il était même exclu pour son vilain geste. Cette égalisation sera un déclic pour des Blésois qui, piqués au vif, mettront la pression et manqueront par 2 fois marquer notamment suite à un tir puissant de Popineau repoussé « areolesquement » par le goal Nicolas Petit.

Il est parfois des matchs nuls qui valent des victoires et celui-ci en fut un puisque le BF 41, qui était co-leader avec Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (défait son terrain 0-2 par Colomiers US), prend seul les commandes du championnat avec 13 points. Suit un quatuor composé de Colomiers, Saint-Étienne, Moulins-Yseure et des malheureux Loiretains. Les Blésois tenteront de préserver cette place et leur invincibilité samedi prochain au Stade Bordelais.

J-L. Vezon

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.