La préfecture de Centre-Val de Loire accueille son nouveau conseiller diplomatique

Stanislas Pierret est depuis mi-septembre le nouveau conseiller diplomatique auprès du préfet de région Centre-Val de Loire. Il veillera au rayonnement de la région à l’international.

À quoi sert un conseiller diplomatique auprès du préfet de région ? Succédant à Denis Gaillard, devenu depuis cet été ambassadeur de France à La Paz (Bolivie), Stanislas Pierret, prend pour le moment ses marques. « C’est intéressant d’apprendre comment fonctionne une préfecture au jour le jour » explique t-il derrière son bureau de la préfecture de région, à Orléans, où il a pris ses quartiers depuis le 10 septembre dernier.

Un rôle de facilitateur

La mission du nouveau conseiller diplomatique sera de « valoriser le territoire et ses nombreux atouts à l’international », un rôle qu’il tient auprès du préfet de région Jean-Marc Falcone. Pour cela, il va « mettre à disposition son carnet d’adresse », afin de monter des projets en région Centre-Val de Loire, notamment dans le cadre des 500 ans de la Renaissance qui se dérouleront en 2019. « Les idées sont là. Il faut maintenant les mettre en œuvre et trouver de la cohérence. J’ai avant tout un rôle de facilitateur. »

Un rôle au fond pas si différent de ses précédents postes de conseiller de coopération et d’action culturelle, une fonction qu’il a occupée dans de nombreux pays : République Tchèque, Hongrie, Turquie, Roumanie et enfin Pologne. « Il s’agissait de s’assurer du rayonnement de la France et de la francophonie à l’étranger ».

Mais conseiller auprès de l’ambassadeur, c’était également « un boulot de chef d’entreprise ». Parce qu’il était aussi, à plusieurs reprises, directeur de l’Institut français (fonction conjointe à celle du conseiller de coopération, « il fallait en permanence lever des fonds ou trouver des partenaires, les subventions ne couvrant pas les frais des instituts. Ce n’était pas toujours évident : aujourd’hui, des instituts ferment dans le monde ».

Un diplomate artiste et polyglotte

C’est ainsi un retour en France pour ce diplomate globe-trotteur et polyglotte (il parle 10 langues), et qui a passé dix-huit des vingt dernières années hors de l’Hexagone. « C’est bien de revenir en France, voir comment elle a changé, voir ce qui s’y passe. » insiste Stanislas Pierret. « C’est important de comprendre un pays pour le représenter ».

Un pays que ce père de trois enfants représente également par ses activités artistiques : peintre (il a exposé à Paris, Prague et Budapest) et écrivain (romans, articles de presse, etc.), il a également été acteur dans le film Perdus à Munich de Petr Zelenka, sélectionné pour représenter la République tchèque aux Oscars 2017. Son rôle, celui d’un directeur d’Institut français. Un représentant de la France jusqu’au bout.

NPVS

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Je ne doute pas des qualités de M. Perret, mais je m’étonne que l’Etat laisse s’instaurer une principauté : n’y-a-t-il pas un ministère des Affaires étrangères pour entretenir des relations diplomatiques ?

  2. Joli festival de fautes de français et d’orthographe. Relisez-vous et utilisez au moins un correcteur orthographique, à défaut d’avoir un secrétariat de rédaction ! On en oublie l’intérêt du reportage.

    • Votre commentaire m’a incité à lire cet article. En lisant rapidement, j’ai relevé 5 fautes mais je vais m’y remettre ce soir.
      Je ne suis pas un “aigle” en orthographe, je reconnais que NPVS me domine largement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.