Orléans : eau rare, eau désespoir, eau sécheresse ennemie…!

Cela n’aura jamais été autant d’actualité… Pour tout comprendre de la sécheresse, de son impact et de ses enjeux environnementaux, économiques et de santé publique, l’Établissement public Loire propose une nouvelle exposition « Eau rare, eau désespoir, eau sécheresse ennemie ! »jusqu’au 15 octobre quai du Fort Alleaume à Orléans. 

 

Ravages de la sécheresse sur l’agriculture.

Restrictions de consommation d’eau, débit de rivières au plus bas, champs grillés… Cette année encore la sécheresse a frappé. « Une tendance qui va s’accentuer et se répéter si l’on en croit les observations et projections faites à 2050-2100, et dont il faut absolument parler ! », insiste Benoît Rossignol, directeur du développement et de la gestion territorialisée de l’Établissement public Loire. Programmée indépendanmment de l’actualité, cette exposition sur le risque sécheresse tombe plutôt bien. 

Huit panneaux installés sur les grilles de l’Établissement public Loire aident ainsi à  comprendre le phénomène sur le bassin de la Loire et ses affluents, et permettent de sensibiliser aux enjeux, conséquences ainsi qu’aux gestes individuels et solutions préventives pour économiser l’eau et gérer efficacement les ressources disponibles.

Catastrophes naturelles

Récupérer l’eau de pluie pour la réutiliser, un geste éco-citoyen.

Ainsi, savez-vous qu’il n’existe pas une sécheresse mais plusieurs types de sécheresse ? « Météorologique, hydrologique et sécheresse des sols », énumère Benoît Rossignol. Que ces phénomènes, accentués par le changement climatique, ont des conséquences lourdes sur les usages quotidiens de l’eau : domestiques (arrosage des jardins…), socio-économiques au niveau de l’agriculture, de l’élevage (perte des récoltes, moins de fourage…) et de l’industrie. Les sécheresses impactent aussi les milieux aquatiques avec des espèces qui meurent ou se déplacent, ainsi que le tourisme : la baisse de la qualité de l’eau entraîne souvent l’interdiction de baignades… « Sans oublier l’impact sur les maisons et les bâtiments avec d’importants dommages dûs aux retraits-gonflements d’argile qui vont fragiliser les structures et conduire à des périls ». Connaissez-vous encore le rôle des barrages en période d’étiage ?

Autant de réponses que l’on découvre au fil de cette exposition également accessible via le lien www.eptb-loire.fr/expo-secheresse/. Et où collectivité comme citoyen pourront tirer quelques conseils et recommandations de gestions reponsables de l’eau comme « rechercher régulièrement les fuites sur le réseau d’eau potable pour les collectivités, installer des réducteurs de pression aux robinets, de l’électro-ménager économiseur d’eau ou encore des bacs récupérateurs de pluie… ».

E.B.

Photo de Une ©DidierDepoorter/EPL

Afficher les commentaires