Les Petits frères des Pauvres voient la vie en rose pour la Journée mondiale des personnes âgées

« Des fleurs avant le pain », c’est leur slogan… En l’occurrence des roses, distribuées par les bénévoles de l’association Petits frères des Pauvres, lundi 1er octobre en fin d’après-midi place d’Arc à Orléans.

À cette heure d’affluence, où chacun presse le pas pour aller faire des courses ou prendre un train, pourquoi ne pas s’arrêter quelques secondes ou même minutes pour échanger, parler des personnes âgées seules et isolées ? Une fois par an, la Journée internationale des personnes âgées permet aux bénévoles de descendre dans la rue et d’utiliser le prétexte d’une rose offerte aux passants pour faire connaître les Petits frères des Pauvres, l’association qui œuvre, depuis 1946, en faveur de ceux et celles pour qui les journées sont souvent bien longues. Et ça marche ! D’abord surpris – la plupart des passants imaginent à tort qu’on va leur demander de l’argent – les gens s’arrêtent volontiers pour parler de ceux dont chacun possède un membre dans sa propre famille ou son entourage.

En région Centre-Val de Loire, les Petits frères des Pauvres ce sont plus de 300 bénévoles qui accompagnent plus de 400 personnes âgées de plus de 50 ans lors des visites à domicile pour rompre la solitude et l’isolement.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Hier A Vire pas de benevoles pas d asso mais j ai apporter une rose comme je le fais dans ma region parisienne cha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.